• Défaillances d’entreprises : l’auto est-elle en train de décrocher ?

    La reprise économique et le débranchement progressif des aides aux entreprises ont permis d’enregistrer en 2021 le plus faible taux de défaillances d’entreprises en France depuis… 1986. Mais côté secteur auto, on constate un dangereux décrochement. Alors que les défaillances de l’ensemble des entreprises en France reculent de -12 %, celles du commerce et de la réparation bondissent de +8,2 %, liquidations en tête…

    (950 vues)
  • Aniel Marketplace partenaire d’Assercar

    La place de marché du Groupe Faubourg poursuit sa dynamique d’accords en signant un partenariat avec Assercar. L’ensemble des carrossiers du réseau agréé de la plateforme de gestion de sinistres peuvent s’y fournir depuis début janvier.

  • Automechanika Dubaï : la parenthèse enchantée

    Du 14 au 16 décembre 2021 s’est tenu le salon Automechanika Dubaï, une des 2 seules éditions des salons de Messe Frankfurt tenues en « présentiel ». Une édition placée sous le signe de l’enthousiasme et des retrouvailles, entre la fin de la vague Delta et le début d’Omicron.

  • Carform.io améliore sa formule

    L’outil full web de gestion de carrosserie créé par les frères Giordanengo démarre 2022 avec des améliorations notables et des services supplémentaires, pour le réparateur comme pour ses donneurs d’ordres et ses clients.

  • Cession de créance : les mauvais payeurs identifiés

    Grâce à son outil Tribu et aux litiges remontés par ses adhérents, la FFC Mobilités, Réparation & Services a pu identifier clairement les compagnies d’assurance les plus récalcitrantes dans le règlement des cessions de créance. Axa, Allianz et Pacifica forment le trio de tête.

  • Les WorldSkills France 2022 ont rendu leur verdict

    L’édition 2022 des Olympiades des Métiers est terminée et les lauréats sont connus. Victor Berthelier (région Grand-Est) l’a emporté en “Peinture automobile” et dans la catégorie “Tôlerie-carrosserie”, Adrien Lapalus a été sacré dans sa région (Auvergne-Rhône-Alpes), puisque la compétition se tenait à Eurexpo Lyon.

  • Renault va ouvrir 80 plateformes PR

    Initiée par le groupe Bodemer en Bretagne il y a déjà plus de trois ans, la stratégie pièce de rechange de Renault s’accélère. Le constructeur entend ouvrir 80 plateformes sur le territoire avec son réseau, servies par le magasin central de Villeroy (77). Des « hubs » ouverts par les distributeurs eux-mêmes mais paramétrés pour servir les 650 concessions Renault, les 3 000 agents et une population alléchante de réparateurs indépendants, dans un périmètre de livraison ne dépassant pas 1h30.

    (1 725 vues)
  • AutoDoc France: Franck Millet, nouveau DG

    Le créateur du site de vente en ligne Otop rebondit dans le e-commerce en prenant la direction générale de la version française du leader allemand de la vente de pièces en ligne.

     

  • Prévisions OVI 2022 : un potentiel à transformer

    Après un exercice 2021 en légère hausse par rapport à 2020, l’Observatoire du Véhicule Industriel (OVI) s’appuie sur les bons fondamentaux du TRM et du BTP pour anticiper un cru 2022 de bon augure. Et ce, même si la pandémie et les délais de livraison à rallonge perturbent fortement la donne…

  • Delko : une convention pour prendre de l’altitude

    Le réseau des « nouveaux garages », Delko, a tenu sa convention annuelle du 10 au 12 décembre derniers en Savoie, dans la station des Arcs. Intégration des nouveaux adhérents, rencontres avec les partenaires fournisseurs, vision du franchiseur sur les années à venir… le rendez-vous 2021 du réseau a été chargé, signe des ambitions de l’enseigne pour le futur.

  • SOS Pare-Brise+ a conservé sa bonne dynamique en 2021

    Le réseau de réparation de bris de glace originaire du sud-ouest a poursuivi l’année 2021 sur une dynamique de croissance semblable aux années pré-pandémie. Fort de quelque 180 centres et de trois à quatre ouvertures par mois, l’enseigne créée par Jacques Jean continue de miser sur son concept commercial unique.

  • Constructeurs : vers des pactes entre frères ennemis

    Les constructeurs le savent et commencent à l’accepter : ils abandonneront toujours plus de parts de marché après-vente du fait de l’électrification croissante de leurs VN. Et ce, au profit des indépendants qui savent traiter les technologies récentes tout en continuant à régner sur un parc thermique toujours plus vieillissant. L’heure arrive des pragmatiques et stratégiques alliances…

    (1 092 vues)
  • Publicité
  • Publicité
  • Publicité