Résultats de la recherche pour "Bosch/oscaro"

Le 7 novembre dernier, à l’occasion d’une présentation de la refonte logistique de son site de Vesoul, Christophe Musy, patron de PSA Aftermarket, a concédé cette révélation : pour garantir l’ambitieuse disponibilité en pièces équipementières promise à 98%, sa distribution multimarque baptisée Distrigo trouvera les pièces qui lui manqueront en propre auprès «des réseaux des équipementiers». Et ces réseaux, ils se recrutent… dans la distribution indépendante. Explications…

Jamais autant de procès ne se sont cumulés dans autant de compartiments du commerce et de la réparation auto. Un symptôme de plus d’une époque où, pour de bonnes ou mauvaises raisons, faute de se rencontrer pour régler les différends a priori, la “judiciarisation” des …

Certains ont vu dans l’annonce Bosch l’aveu d’un certain retard pris sur les nouvelles technologies ; d’autres y détectent l’ampleur inégalée d’une révolution digitale équipementière. Une évidence au moins : la volonté de Bosch de s’inscrire dans le paysage numérique traduit une stratégie qui dépasse largement le cadre du web…

On est pressé de savoir pourquoi et comment Bosch a perdu… sans qu’Oscaro ait vraiment gagné. On ne peut pas encore le savoir car seuls sont accessibles pour l’heure les motifs du jugement du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris qui jugeait l’affaire Bosch/Oscaro vendredi (voir « Procès Bosch/Oscaro : c’est pour aujourd’hui !« ). Seule information complémentaire : Bosch étudie la possibilité d’un appel…

Nous n’avons pas pour habitude de «commenter les commentaires» que suscitent parfois nos articles. C’est le droit le plus absolu de nos lecteurs, du plus humble au plus institutionnel.
Mais le ton et le contenu d’un courrier récent du président de la Feda nous concernant, adressé de surcroît à beaucoup de monde sauf à nous-mêmes, nous contraint aujourd’hui de le faire.
Retour donc sur les contours réputés polémiques et faux de nos articles sur l’exclusion d’Oscaro par la Feda…

Présence sur Direct auto (Direct8), accord avec Guy Roux pour accompagner l’image du site en 2011: le site piecesetpneus.com investit sur une nécessaire notoriété, clé de la réussite sur internet. En regrettant de voir l’escalade à la remise la plus forte s’exacerber toujours plus sur le web…

luiggi.gif

Bosch fait silence pour réfléchir à ses arguments juridiques (la procédure annoncée n’est pas encore formellement déclenchée). Oscaro, lui, poursuit sereinement la promo incriminée par l’équipementier. Pierre-Noël Luiggi, le patron du site leader de la vente de pièces en ligne (photo), s’estime dans son bon droit et dans le sens de l’Histoire. Il sort de sa réserve…