Résultats de la recherche pour "libre choix du réparateur"

Entrée dans l’Association Eco Entretien (AEE), l’Alliance nationale des experts en automobile (ANEA) souhaite voir ses experts devenir tiers de confiance en s’appropriant l’eco diag, préalable à toute future prestation d’éco entretien. Les organisations professionnelles de réparateurs sont vent debout. Ont-elles compris qu’un tel précédent pourrait effectivement importer dans la mécanique le même contrôle économique que le couple expert/assureur a durement imposé à la réparation-collision ? Probablement…

Selon un courrier en date du 9 novembre dernier, la Macif lance, en ce 27 novembre 2017, une nouvelle application conçue avec Darva pour permettre de « favoriser une meilleure prescription de [son] réseau agréé et d’augmenter le volume de dossiers confiés ». La mutuelle d’assurance exige donc de ses réparateurs conventionnés qu’ils renseignent « impérativement » le maximum d’informations sur leurs services et leurs compétences, entre autres, pour permettre aux gestionnaires de sinistres d’avoir les arguments nécessaires pour orienter le plus possible les assurés vers “son” réseau.

Le 27 septembre dernier, l’Association des journalistes techniques et économiques (AJTE) avait invité les principales organisations professionnelles de réparateurs et d’experts à venir discuter du présent et de l’avenir du “rôle économique” de l’expert en automobile. Un événement où les fédérations de carrossiers et d’experts non agréés ont pu évoquer les freins à la bonne entente entre les deux professions, qui gagneraient naturellement à s’entendre pour regagner une véritable indépendance vis-à-vis des mandants assureurs.

Durant le mois de juillet dernier, GT Motive a mené sa troisième étude de satisfaction des assurés automobilistes. Avant de dévoiler les résultats complets sur Equip Auto 2017, la société donne quelques informations passionnantes, dont celle concernant la résistance des assureurs au libre choix du réparateur : en 2017, 40,6% des clients sinistrés sont allés chez le carrossier qu’on leur a conseillé…

Élu le 10 mars dernier, François Mondello, nouveau président de l’ANEA, premier syndicat représentatif du métier d’expert, s’est engagé à répondre à vos questions à l’occasion de la prochaine “Interview des lecteurs” d’Après-Vente Automobile. Que vous soyez expert, réparateur, dépanneur, recycleur, distributeur, équipementier, assureur, membre d’une organisation professionnelle ou représentant des Pouvoirs publics, il y a forcément une problématique qui vous concerne dans le champ d’activité et dans l’actualité du métier d’expert en automobile. A vous de jouer ! Après-Vente Automobile vous donne la parole, alors prenez-la !

 

La Macif a subi deux revers en justice, début avril, dans le Nord et le Pas-de-Calais, suite à la minoration par l’un de ses “experts agréés” des coûts de réparation des véhicules de ses assurés. Le premier revers subi devant le Tribunal d’instance de Lens, le second devant la Juridiction de proximité de Lille. Deux victoires pour les automobilistes plaignants mais aussi pour la Carrosserie des Weppes et le SEAI, dont le trésorier national et expert de son état, Sylvain Pecqueur. Et un contre-pied fameux au récent arrêt de la Cour de cassation sur le “rôle économique de l’expert”.

A la suite des autres organisations professionnelles de carrossiers, la FFC Réparateurs a également réagi à l’arrêt de la Cour de cassation du 2 février dernier. Un arrêt qui pourrait mettrait en danger, s’il était suivi par d’autres, à la fois le droit au libre choix du réparateur par l’automobiliste et le droit à la libre tarification.

1 2 3 12