A la Une Conjoncture et conjectures

Christophe Rollet – Point S : «Excellente tenue des centres Point S»

L’Observatoire de Sortie de Crise AM Today a constaté une bonne dynamique sur début septembre. Nous avons donc décidé d’interroger des réseaux leaders de chaque secteur de la réparation multimarque pour en prolonger et en affiner la tendance. Après Fabien Guimard (AD et Autoprimo) au titre des enseignes de distribution, voilà l’analyse de Christophe Rollet, DG de Point S, au titre des enseignes de pneumaticien.

Christophe Rollet, DG de Point S.

Christophe Rollet, DG de Point S.

«A fin août, quelques points de vente du réseau Point S avaient déjà rattrapé le budget initialement défini pour l’année 2020, constate avec satisfaction Christophe Rollet, DG de point S ; et vu la tendance actuelle, nous pouvons déjà espérer que l’année sera à l’équilibre».

Comprendre donc que la période de confinement pourrait bien, dans le réseau du pneumaticien aux multiples formats, être totalement compensée d’ici fin décembre si la bonne tenue du marché de l’après-vente automobile reste soutenue.

Une bonne dynamique

En attendant et pour l’heure, il ne déplore aucune défaillance dans les entreprises du réseau. Aucune liquidation, ni redressement judiciaire, ni même de procédure de sauvegarde ne vient troubler la dynamique du réseau.

Bien sûr, Christophe Rollet y voit l’impact positif des mesures de chômage partiel, de décalage des charges ou de loyers et bien sûr, des prêts garantis par l’État. Mais contrairement au récent constat de l’étude Altares sur le sujet, il ne craint pas pour l’heure d’effet de masquage dû aux mesures de protection gouvernementale qui auraient différé lesdites difficultés.

Le manque de pneus Premium

Il n’en appelle pas moins à la vigilance : «S‘il doit y en avoir, de vraies difficultés pourraient se présenter entre mars et mai prochains», souligne-t-il. Un possible effet retard qui dépend d’abord d’une foultitudes d’inconnues exogènes à l’état actuel du réseau.

A commencer bien sûr par les suites incertaines de la pandémie et son encore possible cortège de reconfinements locaux, régionaux ou même nationaux, de crise économique dévastatrice et de kilomètres perdus. Mais aussi, par la nature toujours imprévisible de la saison hivernale : sera-t-elle froide et neigeuse ou trop douce pour susciter une vraie demande de pneus hiver et plus généralement, d’entrées-atelier ? «Les récentes chutes de neige sont de bon augure», veut-il croire…

Mais pour l’heure, il veut rester optimiste, saluant donc «une excellente tenue des centres Point S». Il ne déplore en fait qu’une vraie problématique à l’impact regrettable sur les ventes : «le manque de pneus Premium». Une occasion de plus pour lui de rappeler que la surproduction manufacturière évoquée comme une raison de la fermeture de Bridgestone Béthune n’est pas vraiment crédible (voir «Affaire Bridgestone : les bienvenus coups de gueule des pros du pneu “aftermarket”»).

 

La bonne crédibilité de l’Observatoire AM Today

Voilà qui, encore une fois, vient consolider les constats réguliers de l’Observatoire de Sortie de Crise AM Today. Si ce dernier se limite à analyser précisément l’activité pièces & main d’œuvre d’un seul panel de MRA, il semble bien que ses constats puissent également s’extrapoler à d’autres acteurs multimarque de l’après-vente.

Récemment, Fabien Guimard validait assez logiquement les chiffres de l’Observatoire pour les enseignes VL d’Autodistribution qu’il pilote (AD et Autoprimo) : les adhérents de ces réseaux sont effectivement, par essence, des MRA. Mais voilà maintenant qu’un réseau de franchise comme Point S, a fortiori avec des formats variés (Point S Centre Auto, Point S Entretien Auto, Point S City et Point S Glass), vient constater être lui aussi en phase avec les tendances relevées hebdomadairement par l’Observatoire.

Il est vrai qu’aussi petits soient-ils unitairement, les quelque 6 000 MRA indépendants et 8 500 sous enseigne pèsent ensemble 32% des entrées-atelier en étant en outre répartis dans toute la France péri-urbaine et rurale, celle qui n’a souvent d’autre choix que de rouler en voiture. Ils sont donc pleinement représentatifs de l’ensemble des ateliers d’entretien-réparation et permettent donc à chaque canal de s’étalonner…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction