A la Une Observatoire de sortie de crise AM Today

Activité atelier : septembre prometteur, octobre moins porteur

Septembre aura été à la hauteur des espérances des réparateurs, même si sa seconde quinzaine s’est avérée moins flamboyante que la première. Octobre a fait à son tour une belle première semaine, mais semble vouloir s’essouffler plus vite. Les prémices d’une normalisation ?

Elle nous avait laissés  dans un insoutenable suspense, cette précédente livraison de l’Observatoire hebdomadaire de Sortie de Crise qu’égrainent AM Today et EBP MéCA depuis la sortie de confinement. La première quinzaine de septembre avait rassuré sur le retour d’une activité soutenue en ce début de rentrée, surtout après un mois d’août logiquement en repli. Mais s’agissait-il là d’un bouquet final ou du signe d’un deuxième semestre aussi soutenu que la fin du précédent ?

Vers une normalisation ?

A en croire l’analyse de l’Observatoire, il va peut-être falloir s’habituer à une certaine normalisation. « Alors que les trois premières semaines de septembre affichaient un confortable cumul de +46 points sur la moyenne de référence (NdlR : la base 100 de la dernière semaine pré-confinement), celles d’octobre n’affichent plus que 34 points d’avance », calcule l’Observatoire.

Il constate en outre que les deux mois écoulés depuis la rentrée semblent l’un comme l’autre avoir renoncé aux records d’activités qui se succédaient en juin et juillet derniers pour une moyenne certes encore bien supérieure à cette base 100, mais contenue dans une fourchette de performances hebdomadaires bien plus sagement régulière.

L’Observatoire semble même s’inquiéter légèrement de la fin octobre qui reste à venir. Il craint que la décroissance régulière des performances hebdomadaires du mois puisse le voir passer dans ses dernières semaines – et pour la première fois depuis le déconfinement – sous la fameuse base 100 de référence (en excluant bien sûr les semaines tronquées par des ponts ou le traditionnellement moins bon mois d’août).

De bonnes moyennes hebdomadaires

Mais après avoir toutefois souligné que « ce qui est repris n’est plus à reprendre », il veut rester optimiste. Pour l’instant, « aucune des 7 premières semaines écoulées depuis la rentrée n’est repassée sous les 100 points, alors que, là encore, le pourtant bon début d’année passait plus régulièrement sous cette moyenne ». Bref : si l’activité atelier se normalise, c’est tout de même à un niveau encore satisfaisant qui semble pouvoir permettre aux réparateurs et aux distributeurs de continuer à rattraper l’activité perdue durant le confinement.

De quoi penser, conclut-il, que le marché « en a encore sous le pied ». Si bien sûr, la deuxième vague ne vient pas le faire trébucher…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction