A la Une Distribution

Nexus Automotive France : naissance du « 3ème groupement de distribution » français

Nexus Automotive International et les 4 actionnaires-distributeurs de Nexus Automotive France (Alternative Autoparts, Aniel, Apprau et ID Rechange) viennent juste d’annoncer la naissance de ce nouveau groupement qui s’affiche déjà comme le 3ème national. Il se veut une alternative permettant de « sortir de la dualité actuelle du marché » (suivez son regard) et annonce deux premiers adhérents, dont la surprise Exadis…

Philippe Guyot préside Nexus Automotive France qui se revendique d'entrée comme le 3ème groupement de distribution indépendant de France, fort de 800 millions d'euros cumulés par ses distributeurs-actionnaires et ses premiers adhérents...

Philippe Guyot préside Nexus Automotive France qui se revendique d’entrée comme le 3ème groupement de distribution indépendant de France, fort de 800 millions d’euros cumulés par ses distributeurs-actionnaires et ses premiers adhérents…

« Les membres distributeurs, qui doivent relever ensemble les défis liés aux mutations du marché, ont souhaité développer des synergies. C’est pourquoi nous sommes heureux d’annoncer aujourd’hui la création de Nexus Automotive France », vient d’annoncer Gaël Escribe, CEO de Nexus Automotive International.

L’idée était dans l’air depuis déjà longtemps. L’entreprise a d’ailleurs été créée il y a déjà deux mois. Elle vient de prendre corps : en créant Nexus Automotive France, le groupement international éponyme vient de changer en partie la physionomie de la distribution traditionnelle en France. Philippe Guyot, l’un des fondateurs de Nexus Automotive International et précédemment Director of Global Business Development, en prend la présidence.

Le nouveau groupement revendique d’entrée 800 millions d’euros de chiffre d’affaires, cumulant 2 milliards d’euros de ventes réalisées par ses adhérents, calcule Gaël Escribe. Il se présente comme le 3ème acteur national, derrière donc GPC/Alliance Automotive Group et PHE/Autodistribution. Sans d’ailleurs aucune ambiguïté sur le sujet, Philippe Guyot explique dans le communiqué du groupement avoir pour objectif « la consolidation des volumes et la convergence stratégique des achats, convergence qui se fera en toute transparence avec les équipementiers qui, soucieux de sortir de la dualité actuelle du marché français, ont encouragé notre démarche. »

Les actionnaires fondateurs de Nexus Automotive France sont sans surprise :

  • Alternative Autoparts : 105 distributeurs, 1 plateforme nationale et 13 plateformes régionales ;
  • Aniel : spécialiste de la pièce de carrosserie depuis 1968 ;
  • Apprau : réseau de 6 plateformes régionales ;
  • ID Rechange : groupement de plus de 220 distributeurs en France accompagnés de 8 plateformes régionales.

Le nouvel ensemble annonce déjà l’adhésion de deux acteurs du marché, à savoir (et cette fois ce sont des surprises) :

  • Exadis et ses 9 plateformes régionales ;
  • Mannes, spécialiste de la pièce pour modèles allemands.

Dans son communiqué, Nexus Automotive France ajoute une autre originalité en expliquant vouloir « développer dans un deuxième temps de nouvelles synergies avec les membres Nexus (NdlR : Nexus Automotive International) du secteur de la réparation rapide (Speedy, First Stop) ou des centres auto (Feu Vert) ». Des entreprises qui sont adhérentes du groupement international…

Plus de détails dans une toute prochaine édition…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction