A la Une Distribution

PHE (Autodistribution) renonce à nouveau à entrer en Bourse

Parts Holding Europe (PHE) vient de retirer sur le fil son second projet d’introduction en Bourse en raison, une nouvelle fois, « de conditions de marchés défavorables aux États-Unis et en Europe ».

On entre en bourse comme on se met à table : il faut au moins une bonne fourchette pour profiter du repas. En matière d’introduction en Bourse, la fourchette en question concerne la valeur mini et maxi que les investisseurs semblent prêts à accorder à l’action de l’entreprise sur le point de franchir le pas. Une estimation qui permet aussi à la société de savoir si, oui ou non, la valorisation s’annonce à la hauteur de ses espoirs. La période de souscription qui débutait le 25 mai 2021 et s’est clôturée ce 2 juin 2021 à 13 h n’a visiblement pas été concluante. Ce “coût de fourchette” prévisionnel a visiblement coupé l’appétit boursier de Bain Capital, l’actionnaire ultra-majoritaire de PHE.

Le communiqué lapidaire de PHE est sans ambiguïté : « En raison de conditions de marchés défavorables aux introductions en bourse aux États-Unis et en Europe, PHE et Bain Capital ont conjointement décidé de retirer le projet d’opération envisagée, souligne le communiqué.

Mais il tient toutefois à précisé que « l’offre proposée a suscité un fort intérêt de la part des investisseurs institutionnels de long terme convaincus par les atouts du modèle de PHE et son important potentiel de croissance, en particulier dans un marché européen de la vente indépendante de pièces détachées automobiles en pleine consolidation. »

Comprendre donc qu’une nouvelle fois, ce sont les tendances des marchés et non pas les qualités intrinsèques de l’entreprise qui ont conduit cette dernière à renoncer. Comprendre aussi que l’entreprise parle cette fois du retrait de son projet quand en 2018, il ne s’agissait alors que d’une suspension. Cela implique que le dossier est refermé et qu’une troisième tentative ne pourra être éventuellement envisagée que sur de nouvelles bases, avec de nouveaux arguments. Ce n’est donc pas pour demain…

Plus de détails dans une prochaine édition.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 1,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur