A la Une Observatoire hebdo AM Today/EBP MéCa

Activité MRA : une 1ère quinzaine de juin faussement atone

La deuxième semaine de juin a marqué un recul de -8,5 % sur la précédente et même de -10,1 % sur la même période 2020. Mais que l’on ne s’inquiète pas, souligne l’Observatoire Hebdomadaire d’Activité AM Today/Ebp MéCa. Car pour au moins les 5 prochains mois, les semaines 2021 vont se comparer à d’excellentes semaines 2020 qui étaient dopées par le rattrapage qu’avait suscité la sortie du 1er confinement…

Facialement, on pourrait en effet s’inquiéter de cette bien piètre 2ème semaine de juin dans les ateliers MRA, d’autant qu’au cumul de la première quinzaine de juin 2021, le gain sur son homologue de 2020 n’est plus que de 0,5 %, effaçant ainsi le démarrage en trombe de la première semaine de juin 2021 (voir « Juin démarre sur les chapeaux de roue (+45,7 %) »).

Mais il ne faut pas s’inquiéter de ces apparentes mauvaises nouvelles, rassure en substance l’Observatoire Hebdomadaire d’Activité AM Today/EBP MéCa. Car les remontées d’activité pièces et main d’œuvre qu’il extrait chaque semaine des DMS de 300 MRA panélisés par EBP/MéCa se comparent maintenant avec la durable explosion d’entrées-atelier que suscitait la sortie libératrice du 1er confinement.« Il faut en effet se souvenir que dès la troisième semaine de mai 2020, les entrées-atelier progressaient régulièrement, rappelle-t-il ; juin 2020 enchaînait même semaine record sur semaine record avant que juillet ne se maintienne ensuite à un haut niveau d’activité. »

Conserver l’avance engrangée de janvier à mai 2021

Et cela va durer bien au-delà de l’été. Cette euphorie d’activité s’est peu ou prou maintenue 5 mois durant l’an passé, soit du 11 mai (fin du 1er confinement) jusqu’au 30 octobre (début du deuxième), souligne l’Observatoire.

La question n’est donc pas de savoir si les ateliers MRA vont continuer à progresser d’ici la fin de l’année mais plutôt de savoir s’ils sauront conserver l’avance de +27,6 % qu’ils ont cumulé durant les 5 premiers mois de l’année 2021 sur la même période 2020 (voir tableau ci-dessous).

Il le faudra si les ateliers d’entretien-réparation mécanique veulent garder une chance d’effacer les -8 % d’activité que la pandémie leur a volé en 2020…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur