A la Une Observatoire hebdo AM Today/EBP MéCa

Activité Ateliers : 3ème semaine de juin chagrin…

La troisième semaine de juin n’a guère été porteuse pour l’activité des ateliers. En tout cas, bien moins que son homologue de 2020 qui, il est vrai, bénéficiait alors de la frénésie de rattrapage post-confinement. A une semaine de la fin du 1er semestre, l’avance prise sur le 1er semestre 2020 n’est maintenant plus que de +10,2 %…

Comme le dit l’Observatoire Hebdomadaire d’Activité MRA AM Today/EBP MéCa, « les semaines de juin se suivent et se ressemblent ». On aimerait bien que ce ne soit pas le cas, car les reculs se succèdent, ce mois-ci mais aussi depuis mai dernier (voir tableau ci-dessus).

Si l’on exclut le troisième semaine de mai (aux +50,4 % artificiellement dopés par 5 jours d’activité en 2021 contre seulement 3 en 2020, pont de l’Ascension oblige) comme la première de juin qui oppose elle aussi 5 jours en 2021 contre seulement 4 en 2020 du fait du lundi de Pentecôte, cette presque fin de 1er semestre n’est guère flamboyante pour l’activité atelier des MRA, donc probablement pour l’ensemble des acteurs de l’entretien-réparation.

Il faut bien sûr relativiser, souligne à nouveau l’Observatoire. Car depuis la semaine allant du 10 au 16 mai derniers, on compare des activités hebdomadaires 2021 à l’aune de la sortie 2020 du 1er confinement. Le phénomène de rattrapage qu’enregistraient alors les ateliers l’an dernier met la barre bien plus haut.

Vivement les vacances… en voiture !

Reste que cette 25ème semaine recule de -14,1 % par rapport à l’excellente semaine de 2020, mais aussi et surtout de -6,6 % par rapport à la semaine 2021 précédente (du 7 au 13 juin) qui elle-même refluait de -8,5 % par rapport à la 1ère semaine de juin 2021.

L’impact sur l’activité depuis début 2021 se mesure avec le tableau de l’activité mensuelle ci-dessous. Les ateliers MRA affichaient une avance de +32,8 % fin avril par rapport aux 4 premiers mois de 2020, plombés par le confinement qui débutait mi-mars 2020. Mais elle fond dangereusement depuis presque deux mois. A une semaine de la fin du 1er semestre, elle n’est plus que de +10,2 %.

Et c’est logique puisque les 2 premiers mois de l’année 2021 n’avaient guère été brillants (-5,3 % en janvier et seulement +2,3 % en février), laissant à mars et surtout avril 2021 le soin de faire une logique différence avec l’effondrement enregistré durant le confinement de l’an passé. Le pécule de +32,8 % s’est nettement érodé du fait d’un mois de mai 2021 décevant, puis d’un mois de juin atone qui a peu de chances de s’être “refait” dans sa dernière semaine.

Réponse vendredi prochain. On compte maintenant sur la lueur d’espoir que viennent d’allumer deux sondages réalisés par Carter-Cash et par Point S. Tous deux soulignent que bien plus massivement qu’en 2020, les Français comptent utiliser leur voiture pour partir en vacances.

De quoi espérer un bienvenu rebond des entrées-atelier pré et surtout post-estivales ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur