A la Une Dossier Back Office des réseaux

Une aide précieuse au pilotage d’entreprise

Outre les frais généraux, les services de back office portent également sur l’aide au pilotage des entreprises adhérentes. Audits financiers, formations tertiaires : les solutions foisonnent pour gérer toujours plus finement son entreprise !

A travers Optimo, les adhérents des réseaux AAG retrouvent l’ensemble des services dédiés au back office, dont des services financiers ou des formations tertiaires…

A travers Optimo, les adhérents des réseaux AAG retrouvent l’ensemble des services dédiés au back office, dont des services financiers ou des formations tertiaires…

Au-delà des solutions dédiées aux achats en tous genres, les solutions de back office déployées par les têtes de réseaux concernent aussi la gestion de l’entreprise. « Nous avons noué un accord avec Taxe saving consulting, un prestataire spécialisé dans l’optimisation fiscales et qui se charge des recours auprès des administrations locales pour tout ce qui touche aux taxes locales, souvent importantes pour les garage », explique Jérôme Magloire, concept manager pour le réseau Bosch car Service.

Mettre un DAF dans son moteur

« Nous étudions la possibilité d’offrir aux adhérents un service d’audit financier et de pilotage d’entreprise, explique pour sa part Sandra Henric (Technicar Services), mais nous proposons déjà, par le biais de notre partenaire Daf Conseil, des formations tertiaires sur ce thème au travers de modules comme ‘piloter son activité’, ‘comment intégrer une démarche qualité dans le management de l’entreprise’ ou encore ‘gestion des heures et des ratios d’activité. »

Florence Galisson, directrice des réseaux chez AAG, insiste également sur ce type de formations tertiaire, qui peuvent porter sur la rentabilisation des équipements de l’atelier que le pilotage des investissements, les ratios-clés de l’entreprise, etc. « Au-delà, le groupement propose également à ses réparateurs, au travers d’un partenariat avec KPMG, des audits pour la comptabilité et la gestion, ou pour créer ou transmettre son entreprise », précise-t-elle.

Pour le secteur de la réparation-collision, « Motrio a construit un service baptisé Body Up. Il consiste en un accompagnement à l’optimisation sur une multitude de facette de cette activité bien spécifique (commerce, back office…) afin d’aider nos adhérents à mieux analyser leur rentabilité », déclare Mounir Msiouen.

 

Les autres articles du dossier « Back Office des réseaux » :

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur