A la Une Biocarburants

Le Superéthanol-E85 au top de sa popularité

Face à l’explosion des tarifs de l’essence et du gazole à la pompe, le Superéthanol-E85 a le vent en poupe. Et les fabricants de boîtiers de conversion en profitent pour enregistrer des niveaux records d’installations.

Les prix des carburants classiques – sans-plomb 95-E5 et E10, sans-plomb 98-E5 et gazole – connaissent actuellement une flambée spectaculaire. Et la situation semble bloquée. La Ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a eu beau réclamer aux exploitants de stations-service de réduire leurs marges, le président de la branche au CNPA lui a signifié sur France Info qu’elles étaient exsangues, avec des niveaux de 0,5 à 2 centimes par litre. Et Francis Pousse a renvoyé la balle dans le camp de l’Etat, qui continue selon lui de taxer sans-plomb et gazole à hauteur de 85 à 90 centimes par litre, TICPE et TVA comprises.

Dans ces circonstances, l’argument économique et écologique brandi par les fabricants de boîtiers de conversion connaît un écho sans précédent auprès des automobilistes français. FlexFuel Energy Development, par exemple, annonce une hausse de 37 % de ses ventes depuis le mois de juin 2021 et avoir retrouvé sa dynamique de 2019. « À 1,50 €/l en moyenne au 1er octobre, le prix du gazole a grimpé de 17 % depuis le début de l’année et celui du SP95-E10 à 1,58 €/l en moyenne a augmenté de 16,6 %. Les Français vont ainsi devoir débourser 400 € de carburant en plus cette année par rapport à l’année dernière », précise FFED dans un communiqué.

Encore moins cher que le GPL

Face à de tels tarifs, le Superéthanol-E85 affiche un prix à la pompe stable et plus de deux fois inférieur au SP95-E10, avec 0,68 € le litre. Encore moins cher que le GPL qui, stable lui aussi depuis le début de l’année 2021, affichait un prix moyen de 0,84 € en septembre. Permettant de réduire de 50 % le budget carburant d’un automobiliste, en moyenne, l’E85 garantirait, selon FlexFuel, une économie de plus de 650 € par an pour 13 000 kilomètres parcourus (NdlR : à raison de 7 l. aux 100 km). « Economique, cette alternative est aussi écologique puisqu’elle baisse de 90% les émissions de particules fines et de 75 % les émissions de CO2 (du puits à la roue) », appuie FlexFuel.

Et l’entreprise présidée par Sébastien Le Pollès s’attend à installer plus de 2 000 boîtiers en ce mois d’octobre et ainsi dépasser ses propres records. Autre poids lourd du marché des boîtiers de conversion, Biomotors affirmait le 14 octobre au quotidien Les Echos que son volume de boîtiers écoulé aujourd’hui s’élevait entre 1 200 et 1 500 unités par mois. Directeur général de la holding, Alexis Landrieu précisait d’ailleurs à nos confrères s’attendre à un chiffre d’affaires de 4 M€ sur cette activité en 2021 et de 8 M€ en 2022. Les deux sociétés rivalisent d’ailleurs d’influence pour étendre leur réseau d’installateurs.

Plus de stations-service équipées

Riches de 2 700 centres de montage pour FlexFuel – en croissance de 15 % depuis le début de l’année – et 650 pour Biomotors à l’heure actuelle, les deux équipementiers poursuivent le maillage du territoire français à mesure que le nombre de stations-service équipées progresse. « Deux nouvelles stations-service adoptent chaque jour le bioéthanol et une sur trois en est désormais équipée », précisait Alexis Landrieu aux Echos. Et FFED peut aussi compter sur sa plateforme de vente de boîtiers en ligne, Roulezpascher.com, qui enregistre entre 2 500 et 3 000 visiteurs par jour en 2021 et commercialise environ 150 boîtiers par mois, avec des facilités de paiement en 10 à 20 fois sans frais.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Journaliste par vocation, diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ) de Paris en 2010, il fait ses armes dans la presse quotidienne régionale et nationale avant de s'orienter vers la presse automobile, d'abord grand public puis professionnelle.

Intéressé depuis tout petit par l'auto, il est spécialisé dans l'actualité du secteur de la réparation-collision et dans les réseaux de garages sous enseignes multimarques.

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com