A la Une Distribution

Flauraud poursuit sa restructuration

Malgré l’écueil d’un premier plan de modernisation de l’entreprise semble-t-il trop ambitieux socialement, le groupe de distribution propriété d’Emil Frey poursuit son chantier de redressement… mais plus en douceur.

« Le sujet de la transformation est omniprésent chez tous les acteurs économiques, et encore plus dans le monde automobile avec son électrification, véritable accélérateur de la mutation », affirme Olivier Guillaume, DG de Flauraud.

« Le sujet de la transformation est omniprésent chez tous les acteurs économiques, et encore plus dans le monde automobile avec son électrification, véritable accélérateur de la mutation », affirme Olivier Guillaume, DG de Flauraud

Olivier Guillaume, en charge de la transformation de Flauraud, garde son cap. «Les équipes sont impatientes de voir les changements. Il y a une bonne adhésion au nouveau plan.» Il semble que l’échec du premier PSE au printemps dernier n’a pas fait baisser les bras du DG ni de l’actionnaire «qui continue de soutenir l’entreprise». Les services de back-office (marketing, commerce, achats et logistique) ont été totalement réorganisés, «sans licenciement», précise-t-il. Les BU marketing et achats ont fusionnés pour créer cinq univers produits permettant à des category managers de gérer à 360° (détection des besoin, sourcing, achat, appros, animation des ventes et gestion des stocks) l’univers dont ils ont la charge. La nouvelle organisation sera effective à 100 % en novembre. Même optimisation de la direction commerciale avec la création de cinq grandes régions, chacune pilotée par un responsable en charge des magasins et des forces de vente.

Rationaliser le maillage
Le magasin de Décines-Charpieu, dans la banlieue lyonnaise, va définitivement tirer le rideau.

Le magasin de Décines-Charpieu, dans la banlieue lyonnaise, va définitivement tirer le rideau.

Reste la rationalisation des magasins, sujet épineux pour les représentants des salariés. Pour rappel, le plan initial prévoyait six fermetures de magasins (sur vingt-et-un) et cent-douze licenciements, mais aussi une cinquantaine de créations de postes, avait alors précisé Olivier Guillaume à Zepros. Finalement, Lyon et Castres vont fermer, débouchant sur neuf licenciements, ont indiqué à Zepros les syndicats. Information des fermetures confirmée par le DG qui commente : «Le magasin de Lyon ne trouvait pas sa place car implanté dans le périmètre de la plateforme de Clermont-Ferrand. C’est une question simple d’efficacité et de rentabilité, d’autant que son coût de structure était le double de la moyenne des autres magasins ! En revanche, les équipes de vente conservent leur secteur. Comme indiqué il y a quelques mois, le magasin de Castres fusionne avec celui d’Albi avec qui il partageait la même zone de chalandise. La rationalisation a vraiment du sens.» D’autant que la modernisation de la plateforme nationale (3 M€ investis il y a deux ans) avait aussi pour but de massifier la logistique.

Redresser pour consolider

Et les autres volets de la transformation sont en cours… On devrait en savoir plus en début d’année, avec la présentation de sa feuille de route 2025. En attendant, Flauraud devrait finir 2021 en meilleure forme que 2020 (80,2 M€). « Nous n’aurons pas rattrapé le CA de 2019 (101,8 M€) mais nous sommes sur le chemin du redressement. Le marché après-vente est dynamique et nous avons beaucoup d’opérations en route (cf. ci-dessous la dernière action marketing). Notre objectif 2021 n’était pas de jouer la croissance à tout prix, mais de finaliser notre cycle de reconstruction et d’assainissement de nos comptes clients et fournisseurs. » C’est chose faite. Flauraud sera à regarder de prêt en 2022 !

 

Flauraud organise évènements et animations pour les pros de l’auto

Jusqu’au 28 octobre, Flauraud organise dans ses magasins des soirées «Olympièces», avec des offres promotionnelles. C’est aussi l’occasion de proposer divers évènements comme des démonstrations de matériels… et un tournoi de Mario Kart géant!

«L’objectif est d’accompagner les professionnels en leur proposant les technologies adaptées aux évolutions du marché de l’après-vente automobile pour assurer le développement constant de leur activité», explique le distributeur. Parmi ces démonstrations, le Digital ADAS de Brain Bee Malhe, le kit de rénovation d’optiques par vapeur, les nouvelles fonctionnalités de Mecasystems, mais aussi de démonte-pneus, équilibreuses, stations de climatisation, matériel électroportatifs, etc.

Le 19 octobre, Flauraud donne rendez-vous sur sa chaîne Youtube pour une démonstration de la station de vidange de boîtes de vitesses automatiques AGC 8282 de Malhe Brain Bee. Pendant une heure, un technicien utilisera en direct cette machine et répondra aux questions des internautes. «Un évènement accessible à tous, facilement et gratuitement, pour présenter un équipement qui est amené à se démocratiser avec l’augmentation forte du nombre de véhicules équipés de boîtes de vitesses automatiques», indique Flauraud.

Enfin, parmi les animations proposées figure un tournoi de Mario Kart géant, 100% en ligne via une appli sur smartphone. Organisé le samedi 30 octobre, il est gratuit et ouvert à tous. Pour cela, il suffit de s’inscrire, choisir une écurie et jouer. La simple participation ouvre droit à un mois d’abonnement à l’identification par immatriculation sur Mecasystems. Les 4 meilleurs pilotes se partageront un iPhone SE, une Nintendo Switch, une trottinette électrique et une barre de son.

Toutes les informations sont ici : Olympièces

Philippe Lamigeon

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur