A la Une Flottes

Arval Italie invente le réseau des Arval Centers

En Italie, Arval Italia a déjà franchi le Rubicon de l’entretien-réparation multimarques qui représente l’essentiel des 10 000 réparateurs de son réseau. La filiale transalpine a franchi une seconde étape en recrutant parmi eux des centres certifiés capables de garantir des hauts niveaux de prestations : les « Arval Centers » et Arval Premium Centers »…

Alors qu’en France, Arval explore encore prudemment la possibilité de confier l’entretien-réparation à d’autres enseignes que celles des constructeurs auprès desquels le loueur achète ses véhicules, sa filiale Arval Italia a depuis longtemps intégré l’option des enseignes multimarques dans son réseau de points de services. De l’autre côté des Alpes, l’entreprise confie les 228 000 véhicules de sa flotte transalpine à un réseau de plus de 10 000 réparateurs dont la grande majorité sont des multimarques, en carrosserie comme en mécanique.

L’arrivée des « Arval Centers » et « Arval Premium Centers »

Depuis mi-2018, Arval a franchi une étape supplémentaire en officialisant son réseau «Arval Premium Centers». Recrutés parmi le vivier des 10 000 ateliers partenaires, ils sont déjà 185 centres premium à satisfaire a un cahier des charges rigoureux validé par l’organisme de certification Rina Services. Ils doivent proposer aire d’accueil, parking surveillé, multiples services tel la reprise et la restitution des véhicules, lavage et désinfection, véhicule de remplacement et bien sûr, entretien et réparation multimarques…

A ces bientôt 200 centres premium, Arval Italie ajoute aussi près de 1 000 «Arval Centers», qui ne peuvent pratiquer qu’une prestation elle aussi certifiée. Arval annonce déjà que ce réseau à deux niveaux est appelé à grandir.

Une voie de diversification

Voilà qui ouvre de nouveaux espaces en cette période de grands changements. Pour les concessionnaires qui seront sacrifiés par l’inévitable restructuration européenne des réseaux qui a déjà commencé, ce type de services, aux exigences très proches de celles des réseaux constructeurs, ouvre des espoirs de diversification.

Mais l’expérience italienne d’Arval montre aussi la voie aux indépendants qui souhaitent monter en gamme… en se préparant aux spécificités des attentes des clients de ces flottes. Des attentes qui sont appelées à grandir, maintenant que l’usage plutôt que la propriété quitte l’univers des entreprises pour se démocratiser auprès des particuliers…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur