A la Une EXCLUSIF

Appros (suite) : Nexus plus « rond » que LKQ Europe avec ses fournisseurs

Après le courrier très vertical de LKQ Europe à ses fournisseurs, voici celui que Nexus Automotive International vient d’envoyer aux siens. Sur le fond, les mêmes préoccupations concernant les taux d’approvisionnement en nette dégradation ; mais sur la forme, avec un ton nettement plus collaboratif…

Cliquez sur l’image pour télécharger le courrier de Nexus Automotive International à ses fournisseurs (traduction intégrale en bas de cet article).

Nouveau courrier confirmant les tensions d’approvisionnements en rechange automobile : celui que vient juste d’envoyer Nexus Automotive international à l’ensemble de ses fournisseurs. Mais cette fois, le ton apparaît bien différent de celui que nous publiions aussi en première exclusivité vendredi dernier (voir « Appros : quand LKQ Europe tance ses fournisseurs… »).

Ce qui va sans dire…

Nexus fait évidemment le même constat sur la dégradation générale des taux de service des fournisseurs. « Nos membres signalent actuellement une nouvelle détérioration des taux d’approvisionnement dans l’ensemble du panel de fournisseurs sous contrat Nexus, ce qui compromet leur capacité à répondre à la demande la plus importante du marché : la DISPONIBILITÉ » (NdlR : deux fois en majuscule dans le texte), précise le courrier dès le début de la missive.

Et bien sûr, il n’oublie pas non plus de re-sensibiliser ses fournisseurs à son « chiffre d’affaires consolidé dépassant les 30 milliards d’euros » et à son statut de « seul groupe aftermarket véritablement mondial ».

… va toujours mieux en le disant gentiment

Il adopte toutefois un ton bien moins comminatoire que celui de LKQ Europe. Il parle certes « d’un processus commun, où nous travaillons ensemble pour garantir une disponibilité préférentielle pour nos membres à travers le monde ». Mais cette notion de “disponibilité préférentielle”, si elle évoque elle aussi la prise en compte privilégiée des distributeurs adhérents de Nexus, demeure bien moins menaçante que la très autoritaire exigence de « priorisation des commandes LKQ».

Adoucie par des tournures plus collaboratives (…“processus commun”… ; …“travaill[er] ensemble”… »), la demande de Nexus reste de fait ouverte à des arguments pragmatiques et factuels. Le courrier veut visiblement créer un cadre favorisant une écoute plus conviviale des contraintes de chacun. « Évidemment, pour que ce partenariat fonctionne, il devra être fondé sur les données et nous compterons sur vous pour nous fournir les données applicables sur les tarifs de service. À notre tour, nous pouvons recueillir des informations sur les prévisions de nos membres pour éclairer la prise de décision. »

Longueur de temps fait plus que force ni que rage

Pas de naïveté bien sûr. Ce courrier se veut aussi une réponse claire au risque de voir certains fournisseurs de Nexus en mal d’approvisionnements céder prioritairement aux exigences de priorisation du leader européen LKQ. Et ainsi, de rassurer des adhérents Nexus qui pourraient craindre de voir malmenés les accords de volumes et de conditions négociés par le groupement mondial.

Reste que la forme choisie parie aussi sur le long terme. L’échange d’informations veut trouver une solution commune -même si personne n’est dupe sur qui est du côté du bâton et qui est du côté du manche. Nous attendons maintenant avec gourmandise d’autres indiscrétions concernant les courriers émis par d’autres groupements vers les équipementiers fournisseurs. Et comme d’habitude, nous vous tiendrons au courant…

 
Traduction du courrier
de Nexus Automotive International à tous ses fournisseurs

“Chère communauté de fournisseurs,

“Nous connaissons tous les défis mondiaux auxquels de nombreuses industries sont actuellement confrontées et le marché de l’aftermarket automobile n’en est évidemment pas exempt. Pour mettre en perspective, il est clair qu’aucun d’entre nous ne se réveille chaque jour avec l’objectif de faire moins qu’hier et sans le désir de faire mieux demain.

“Nos membres signalent actuellement une nouvelle détérioration des taux d’approvisionnement dans l’ensemble du panel de fournisseurs sous contrat Nexus, ce qui compromet leur capacité à répondre à la demande la plus importante du marché : la DISPONIBILITÉ.

“Comme vous le savez, la communauté Nexus représente un chiffre d’affaires consolidé dépassant les 30 milliards d’euros; il est le seul groupe aftermarket véritablement mondial. Chez Nexus, notre promesse envers la communauté de la rechange automobile a évolué en «nous vous devons plus que le business habituel». Dans ce contexte, nous vous appelons à promettre à notre communauté la même chose – « MORE THAN BUSINESS AS USUAL » (NdlR: «Plus que le business habituel»).

“Nous voudrions insister sur un processus commun, où nous travaillons ensemble pour garantir une disponibilité préférentielle pour nos membres à travers le monde. Pour que ce processus fonctionne, nous devons savoir comment nous pouvons soutenir au mieux votre collaboration avec nos membres sur le sujet DISPONIBILITÉ. Évidemment, pour que ce partenariat fonctionne, il devra être basé sur les données et nous compterons sur vous pour nous fournir les données applicables sur les tarifs de service. À notre tour, nous pouvons recueillir des informations sur les prévisions de nos membres pour éclairer la prise de décision.

“Le développement d’une approche prévisionnelle commune est absolument essentiel et Nexus a pris l’initiative de constituer un groupe de travail CLEPA / FIGIEFA / ITG (NdlR : ITG = International Trading Group) pour tracer la voie à suivre. Nous comptons sur vous pour un très haut niveau d’implication dans cette initiative.

“Nous attendons avec impatience vos réflexions sur la façon dont nous pourrions élaborer ensemble une approche simple et mutuellement bénéfique.

“Bien à vous,

Gaël Escribe, Chief Executive Officer

Robert Kirr, Executive Director Supplier Management

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur