Revisersavoiture.com : le virage BtoB

Partagez

Le portail internet Revisersavoiture.com, propriété de Michelin depuis 2014, a annoncé se repositionner sur le marché B2B afin de proposer en marque blanche ses services digitaux. A commencer par le carnet d’entretien…

Le portail Revisersavoiture.com

Le portail Revisersavoiture.com

Lancé en 2009, le site internet Revisersavoiture.com était initialement une plateforme d’intermédiation entre les automobilistes soucieux d’optimiser leurs dépenses d’entretien auto et des professionnels du secteur soucieux de gagner en visibilité. Le site fondé par Michel Grihangne proposait ainsi aux internautes des coupons de réduction représentant les promotions poussées sur le site par tel ou tel professionnel.

Au fil du temps, le contenu du site internet s’est considérablement enrichi, pour proposer des conseils relatifs à l’entretien automobile, un module de devis en ligne, mais aussi un carnet d’entretien digital, permettant à l’automobiliste d’optimiser son budget alloué à l’entretien de son véhicule en planifiant les interventions à venir, ou encore en archivant ses factures afin de faire état du suivi de l’entretien dans le cadre d’une revente du véhicule.

Repositionnement sur le B2B

Le site internet annonce aujourd’hui son recentrage sur le marché B2B afin de proposer ses services en marque blanche à tous les acteurs de la mobilité. Concrètement, le site grand public va progressivement disparaître dans le courant de l’année. Ce n’est pourtant pas faute de succès que revisersavoiture.com va se repositionner sur le B2B. Le site revendique en effet quelque 100 000 automobilistes détenteurs d’un carnet digital, et pas moins de 13 000 garages affiliés proposant des promotions sur la plateforme web !

Reste que ce repositionnement procède de la stratégie du manufacturier Michelin en matière digitale. Il entend faire de revisersavoiture.com le fer de lance de ses solutions digitales de mobilité axée sur l’expérience client. Une expérience riche –on l’a vu– de 100 000 carnets d’entretiens digitaux… «La force de revisersavoiture.com repose sur l’algorithmie prédictive ainsi que sur ses compétences pour proposer toute une palette de services digitaux aux acteurs de la mobilité, complète Michel Grihangne. Cela passe certes par le carnet d’entretien, mais notre expérience acquise depuis 2009 va nous permettre de bâtir des solutions ‘à la carte’, avec la mise en place d’une plateforme d’intermédiation par exemple, qui est notre métier historique.»

Total premier de cordée

Le premier client n’est autre que le pétrolier Total, lequel a donc lancé cet été ‘sa’ solution de carnet d’entretien digital pour ses clients de Dubaï. Baptisée Total Digital Service Book, ce service est entièrement gratuit pour les clients finaux du pétrolier français. Il permet ainsi à ses derniers une analyse prédictive des prestations d’entretien à venir et la gestion de celles déjà effectuées, l’optimisation budgétaire (avec le suivi des dépenses d’entretien et de carburant), et bien sûr l’archivage des factures d’entretien.

Michel Grihangne annonce d’ores et déjà que le déploiement en Europe de services analogues s’effectuera dans le courant de l’année 2017. Au-delà bien évidemment les réseaux d’entretien-réparation, les clients potentiels sont nombreux et variés : gestionnaires de flotte et autres compagnies d’assurances pourraient en tout état de cause trouver un intérêt à proposer ce carnet digital à leurs clients finaux.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 3,67 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*