Autodistribution Talbot déploie l’enseigne… Bosch Car Service !

Partagez

Après avoir fortement maillé sa zone de chalandise avec les enseignes AD et le panneau Autoprimo, le groupe Talbot, membre de poids du réseau Autodistribution, a choisi de déployer auprès de ses clients les plus qualifiés l’enseigne Bosch Car Service. Une stratégie adoubée par l’équipementier, qui a trouvé là un partenaire de choix pour la poursuite du développement de son réseau de garages en Poitou-Charentes et en Vendée. Une façon aussi, pour le distributeur, de ne pas heurter les réparateurs AD qu’il compte dans son portefeuille clients.

sdr

Thierry Leblanc (debout à gauche) et Rodolphe Gentot (assis au second plan) ont lancé la mini-convention Bosch Car Service initiée par Autodistribution Talbot.

Comment, en tant que grossiste sous enseigne Autodistribution, continuer de couvrir son territoire de garages clients qualifiés sans froisser ceux qui ont déjà déployé les enseignes du réseau AD ? Le groupe Talbot a trouvé la solution et l’exploite depuis de nombreux mois déjà : proposer aux réparateurs non-AD les plus performants et les mieux équipés/formés, une enseigne totalement différente, tout aussi qualifiée et qualifiante sans appartenir à un autre groupement de distribution ou à un constructeur. L’enseigne choisie, c’est Bosch Car Service (BCS), et l’équipementier allemand a trouvé en Autodistribution Talbot un partenaire en puissance pour couvrir un secteur où le panneau BCS était encore par trop absent.

Distributeur phare de l’ex-région Poitou-Charentes et du département de Vendée, Autodistribution Talbot y compte, en effet, 14 magasins et affichait en 2015 un chiffre d’affaires de près de 44 millions d’euros. Particulièrement attachés au commerce de proximité, Thierry Talbot, dirigeant du groupe depuis 1989 et son fils Pierre-Olivier, directeur général, n’ont pas hésité bien longtemps lorsqu’il s’est agi de poursuivre le développement de leur portefeuille clients sans faire concurrence frontale aux Garages AD, Carrosserie AD, Autoprimo et surtout AD Expert qu’ils fournissent déjà et accompagnent au quotidien.

Leur choix s’est porté sur l’enseigne Bosch Car Service car l’attachement de l’équipementier à un haut niveau de prestation et à une qualité de réparation optimale, ainsi qu’à un lien fort avec ses garages, s’avère très proche des valeurs qui sont les leurs.

6 nouveaux BCS convertis par Talbot en un an

Pour sceller cette démarche de développement conjoint entre le réseau Bosch Car Service et les garages clients non-AD du groupe Talbot, ce dernier a organisé, les 25 et 26 novembre derniers, une petite convention réunissant une douzaine des réparateurs ayant choisi l’enseigne, ainsi que quelques prospects, agents de marque ou MRA sous d’autres enseignes. Pour l’occasion, c’est au Puy-du-Fou, site privilégié des événements de la famille Talbot depuis plusieurs décennies, que le rassemblement a eu lieu. Au menu : un vendredi de plénière avec présentation des objectifs du réseau Bosch Car Service pour 2017 et de ceux d’Autodistribution Talbot pour les mois à venir, et un samedi détente avec visite du «Grand Noël du Puy-du-Fou» à la clef.

Le vendredi a permis à Pierre-Olivier Talbot de faire le point sur le déploiement de l’enseigne BCS dans sa zone de chalandise. «Aujourd’hui, en Poitou-Charentes, nous comptons 16 adhérents Bosch Car Service, a-t-il souligné. Pour l’instant, ce sont surtout les départements des Deux-Sèvres (79) et de la Vienne (85) qui sont couverts : les zones au fort potentiel de développement sont le Fontenaisis, en Vendée, le Niortais, dans les Deux-Sèvres, l’Aunis, la Saintonge, le Royanais, le Jonzacais (Charente-Maritime), les secteurs de Cognac-Jarnac et de Ruffec, en Charente.» Parmi les 16 adhérents en question, Autodistribution Talbot en a converti 6 rien que sur l’année 2016.

Une logique de co-développement

Les responsables de Bosch, notamment Thierry Leblanc, directeur général de Bosch Automotive Aftermarket Europe, Rodolphe Gentot, chef des ventes France réseaux et pièces techniques, et Herta Gavotto, nouvelle responsable marketing du réseau BCS, ont tous souligné «la chance et l’importance de pouvoir s’appuyer sur la force et la volonté de développement d’Autodistribution Talbot auprès de ses garages». Très investi dans la formation, tout comme l’est Bosch, le groupe Talbot a présenté à l’assistance les programmes de formation et d’habilitation prévus sur son secteur en 2017, sous l’égide de l’équipementier allemand, d’Autodistribution ou de partenaires comme DAF Conseil.

Habilitation hybride, cursus CAP Pro mécanique, KTS Diag’issimo niveau Expert, photoexpertise, attestation climatisation, Cursus CAP Pro Carrosserie : autant de modules permettant une mise à niveau rapide des clients et prospects Bosch Car Service du distributeur. C’est dans une logique de co-développement avec le réseau de l’équipementier qu’Autodistribution Talbot s’inscrit véritablement. Les représentants de Bosch, de leur côté, ont accentué leur discours sur le déploiement continu de l’enseigne –532 BCS en France au total, 72 créés en 2016, 40 disparus (pour cause de retraite ou de fermeture, en majorité)– et sur le digital. L’occasion pour Herta Gavotto, tout juste débauchée de chez Fiducial et experte en la matière, d’évoquer les pistes de développement de BCS dans le domaine.

Le digital : piste clef

Herta Gavotto a notamment souligné l’importance de l’avis client pour les garagistes d’aujourd’hui, rappelant les bonnes performances des adhérents du réseau suite au partenariat avec le site AlloGarage, et évoquant le futur lancement de “L’Avis Express”, actuellement en test auprès de 23 garages pilotes. «La recommandation en ligne de la part des clients, c’est le nouveau bouche-à-oreille», a reconnu Rodolphe Gentot. Bosch Car Service, qui prévoit de lancer en 2017 son nouveau portail web grand public, avec rendez-vous et devis en ligne, a souligné par la voix de Thierry Leblanc que «la phase de test était lancée en Alsace».

Par ailleurs, afin de montrer à ces nouveaux adhérents BCS les pistes de développement de leur enseigne, les représentants de Bosch ont rappelé l’embauche récente de quatre jeunes business développeurs terrain, capables de déployer les actions nationales, les accords de partenariat, la digitalisation et les programmes de fidélité, entre autres, auprès des réparateurs BCS. Et précisé combien le réseau s’engageait sur les pistes de l’entretien des véhicules de collection, avec le label Bosch Tradition et le partenariat avec le salon Rétromobile et l’émission “La Balade d’Igor” sur Motors TV, mais aussi le business auprès des flottes –5,8 millions d’euros en 2016 sur 13 000 entrées-atelier, soit une hausse de 61% de volume par rapport à 2015– la location grâce au concept Point Loc d’ADA, et le développement de solutions d’avenir à l’atelier, comme l’Eco-Entretien.

sdr

Nouvelle recrue du réseau, Herta Gavotto a souligné à l’assistance l’importance du digital dans le développement du business des garages aujourd’hui.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*