ACA : un budget de l’automobiliste 2017 toujours en hausse…

Partagez

L’Automobile Club Association a dévoilé en fin de semaine dernière les chiffres concernant le budget de l’automobiliste pour l’année passée. Un exercice dans la droite lignée des précédents, à savoir une hausse généralisée des dépenses, de l’entretien et tout particulièrement des pièces…

 

L’Automobile Club Association (ACA) a dévoilé jeudi dernier le budget de l’automobiliste pour l’année 2017. Et une fois encore, les dépenses des automobilistes pour leur véhicule ont augmenté par rapport à l’année précédente, et bien au-dessus du taux d’inflation de 1% puisque l’association estime entre 3 et 4,6% la hausse desdites dépenses… soit 3 à plus de 4 fois plus vite ! Schématiquement, tous les postes de dépense ont augmenté en 2017, hormis le péage et le garage (parking) qui se sont maintenus sous la hausse de l’inflation avec respectivement +0,8 et +0,9%.

Tous les profils concernés

Pour le ‘garage’ vu du côté entretien, c’est une autre histoire. L’ACA a comme à son habitude décortiqué les dépenses pour 4 profils-type d’automobilistes. La Renault Clio essence, citadine de référence du budget de l’automobiliste a parcouru 8 638 km dans l’année. Elle voit son budget dépasser les 6 000€ (6 063 exactement), affichant une hausse de 3,1% par rapport au budget 2016.

La Peugeot 308, compacte diesel de référence de l’étude, a quant à elle parcouru 16 132 km et nécessité un budget de 8 587€, soit une augmentation de 3% par rapport à l’année précédente.

La Dacia Logan diesel voit son budget augmenter de 3,3% pour s’établir à 4 912€, tandis que la Toyota Prius, modèle hybride de référence du budget de l’automobiliste, voit son budget bondir de 4,6% pour atteindre 9 906€. En cause, la perte du bonus écologique en 2017, impactant directement le poste ‘Achat-reprise’ de 5,4%…

Le poids des carburants

Pour l’ACA, la hausse des budgets analysés dans l’étude relève tout autant de celle des prix catalogue (+0,2 à +3,9% selon le véhicule considéré) que de l’entretien (+3 à 3,9%) ou des primes d’assurance. Mais la palme de l’augmentation revient in fine aux carburants. Le litre de super, à 1,377€, a augmenté de 5,6%.

Sa valeur HT avait connu un net repli en 2016 (-11,7%) avant de repartir à la hausse en 2017 : +11,2%. Quant au diesel, il s’aligne progressivement sur le SP95 : il a augmenté de 11,4%, avec une hausse hors taxe de 16,8% et une hausse des taxes de 8,2%…

Entretien : hausse du prix des pièces constructeurs

Le budget alloué à l’entretien des véhicules ne donc fait pas exception à la règle : sa hausse s’avère au-dessus du taux d’inflation annuel.

Pour le Renault Clio essence, le budget dédié à l’entretien s’établit à 840€, en hausse de 3,2% L’ACA, qui s’étonne toujours de la part de ce poste dans le budget global des véhicules et ce, d’autant qu’il ne s’établit que sur la base de l’entretien préconisé par le constructeur durant 120 000 km ramené au kilométrage effectué durant l’année.

En clair, il ne s’agit que de l’entretien courant, et non curatif du véhicule (au coût par essence aléatoire). Mais de souligner que cette hausse proviendrait essentiellement de celle du prix de pièces affichées par le constructeur, en hausse de 3,55% selon l’ACA.

Et c’est encore plus flagrant encore concernant la Peugeot 308 qui, motorisation diesel oblige, demande un budget entretien plus conséquent qu’un même véhicule essence. Le budget 2017 pour l’entretien s’établit à 1 712€, en hausse de 3,8% par rapport à 2016. Selon l’ACA, cette augmentation est pour une bonne part due au fait que, lorsque le constructeur avait déjà sensiblement augmenté le prix de ses pièces détachées en 2016 (+4,66%), il a maintenu –et même augmenté– cette dynamique à 4,68% en 2017 !

Pour le véhicule low cost de l’étude (Dacia Logan), le poste entretien s’est établit à 960€ contre 932€ un an plus tôt. Là encore, le prix des pièces n’y est pas étranger avec une hausse de 3,11%. Quant à la Toyota Prius, son entretien aura réclamé 1 743€, en hausse de 3,9% avec –là encore– une hausse du prix des pièces de 4,93% selon l’ACA.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*