Allo Joe, la plateforme qui amène le pro chez l’automobiliste…

Allo Joe est une plateforme digitale mettant en relation des automobilistes souhaitant faire réaliser l’entretien de leur véhicule avec des professionnels indépendants. Ses armes : les prestations sont réalisées au domicile du client, à des tarifs jusqu’à 50% moins chers que dans un atelier traditionnel, qui plus est des prestations couvertes au travers d’un partenariat avec Axa…

Allo Joe est une startup fondée en octobre dernier dans la région de Nantes par Sébastien Chotard, Arnaud Garbi et Arnaud Gervais de Lafond. Elle se propose de faire réaliser l’entretien courant du véhicule à domicile ou sur le lieu de travail de l’automobiliste à des tarifs particulièrement compétitifs puisque annoncés jusqu’à 50% moins chers que dans les grands réseaux nationaux (les coûts fixes d’un atelier étant ici absents).

Vidange, freinage, batterie, distribution et, depuis quelques semaines, le décalaminage moteur ou encore la pose d’équipements électroniques d’infotainment dans l’habitacle, l’internaute choisit ainsi parmi les diverses prestation proposées afin de demander un devis gratuit (l’opération peut aussi se faire par téléphone). Si ce dernier lui convient, il prend alors contact avec un des mécaniciens référencés pour convenir du jour et de l’heure pour effectuer la prestation. Une fois celle-ci réalisée, le client s’acquitte de sa facture au moyen du système de paiement sécurisé MangoPay (filiale du Crédit Mutuel). Allo Joe prend au passage une commission de 10% sur les interventions.

Souhaitant désormais étendre son activité au plan national, Allo Joe pourrait très prochainement arriver en Ile-de-France…

De vrais pros

«Mécanicien indépendant», «quelques heures de disponibilité par semaines», «revenus complémentaires»… Au regard des termes utilisés dans le communiqué de presse qui était parvenu à la rédaction, Allo Joe n’allait-il pas frayer dans les mêmes eaux troubles qu’un certain GoodMecano.com, récemment arrivé sur le marché, et qui pouvait possiblement favoriser le travail dissimulé ?

Non, promet Arnaud Garbi. Car parmi les critères requis pour figurer dans la liste des mécaniciens référencés par Allo Joe, le postulant doit être diplômé de mécanique ou être enregistré à la Chambre des métiers en tant que mécanicien. Il doit en outre disposer de deux ans d’expérience minimum dans la profession. «Allo Joe ne se veut absolument pas comme un service de « jobbing », se défend ainsi le co-fondateur. Travailler avec des partenaires de confiance, expérimentés, était une condition sine qua non et nos 10 professionnels partenaires sur la région nantaise sont couverts par une vraie responsabilité civile professionnelle, comme pour n’importe quel garage.»

Allo Joe semble donc s’être autrement mieux bordé sur ce plan que GoodMecano, autre plateforme récemment débarquée sur le marché de l’entretien-réparation, et qui référence pêle-mêle pros et particuliers.

Des pros eux aussi choyés…

Mais si vouloir simplifier la vie des automobilistes et restaurer la confiance entre un client néophyte vis-à-vis de la technologie galopante s’invitant dans les véhicules et des mécaniciens généralement perçus comme « roublards » (voire plus) n’est pas la moindre de ses qualités, la plateforme n’en oublie pas les pros : ces derniers s’inscrivent en effet gratuitement sur la plateforme et génèrent à travers elle des revenus complémentaires à leur activité traditionnelle. «Allo Joe a référencé 10 professionnels sur la région nantaise, précise Arnaud Garbi. Parmi eux, des mécaniciens salariés, des auto-entrepreneurs et des pros qui viennent de créer leur propre structure type EURL.» Avec ce référencement, Allo Joe promet aux pros des revenus 30 à 40% plus élevés que ceux qu’ils obtiendraient en tant que salariés…

Autres avantages : ils choisissent leur disponibilité, de quelques heures à plusieurs jours par semaine, et se concentrent sur leur cœur de métier, la mécanique. Car Allo Joe gère en effet l’envoi des demandes de devis des clients vers les pros inscrits et renvoie vers les clients les devis souhaités et si la prestation a été réalisée, la facture correspondante. «La plateforme s’occupe même de la commande de pièces de rechange via un réseau de 6 ou 7 fournisseurs – distributeurs indépendants voire réseaux constructeurs avec des pièces OES lorsqu’elles sont introuvables en IAM – et les expédie sur un point relais proche du mécanicien pour qu’il réalise sa prestation», ajoute Arnaud Garbi.

La main d’AXA

Cerise sur le gâteau : non seulement les mécanos référencés sur le site sont payés à la fin de chaque intervention (et non en fin de mois), mais ils sont par ailleurs couverts en responsabilité civile professionnelle par un grand nom de l’assurance. Car la plateforme est en effet partenaire de l’assureur Axa, qui assure pour toutes les prestations achetées sur Allo Joe l’onéreuse responsabilité civile professionnelle. Une sacrée « caution », qui impliquait ce cadre strict pour obtenir une telle couverture.

Un assureur qui n’en est pas non plus à son coup d’essai en matière d’entretien auto puisque c’est lui qui avait lancé durant l’été 2015 le si décrié service Allô Mécano, plateforme téléphonique composée d’experts en mécanique ayant pour objectif, pour le compte des assurés Axa, de faire baisser les devis d’entretien formulés par les professionnels…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Jérémie Morvan