Facom fête ses 100 ans en beauté

Facom, sous pavillon américain depuis 2006, vient de célébrer ses 100 ans au Carrousel du Louvre, à Paris, le 15 mai dernier. L’occasion de revenir sur son histoire prestigieuse mais aussi de détailler les projets de sa “Facommunauté” et de proposer un jeu-concours unique à ses clients pour gagner une Ford Mustang Fastback de 1967 !

En 2019, c'est cette Ford Mustang Fastback 1967, restaurée par Classic Affairs et le Garage De R.E.Y., que les membres de la toute nouvelle "Facommunauté" pourront tenter de gagner au travers d'un jeu-concours.

En 2019, c’est cette Ford Mustang Fastback 1967, restaurée par Classic Affairs et le Garage De R.E.Y., que les membres de la toute nouvelle « Facommunauté » pourront tenter de gagner au travers d’un jeu-concours.

Les grandes marques d’outillage ne sont pas si nombreuses et Facom, depuis un siècle, en fait partie. L’entreprise française, filiale de l’Américain Stanley Black & Decker depuis douze ans, n’a jamais caché que son origine transatlantique faisait partie de son identité dans son nom même, puisque Facom signifie “Franco-Américaine de Construction d’Outillage Mécanique”. Cependant, c’est dans un haut lieu de la capitale française que Facom a choisi de célébrer son centième anniversaire, au Carrousel du Louvre, le 15 mai dernier.

«100 ans après la création de la marque, l’outillage à main est toujours aussi important dans la fabrication, la maintenance, l’entretien et la réparation. Facom s’est créée en France, c’est son point d’ancrage, a rappelé Yves Antier, président de Facom depuis 2013 et directeur général de Stanley Black & Decker France. Et assez rapidement, elle s’est développée dans les pays à culture francophone (Benelux, Maghreb, Suisse) et puis à l’international avec de très belles percées en Ibérie et dans des pays comme l’Inde, le Japon, l’Australie, la Nouvelle-Zélande… Ce développement, nous le devons surtout à André Mosès, le fils du fondateur de l’entreprise, car il a instauré des valeurs qui ne se sont jamais perdues même à la suite du rachat par le groupe américain Stanley Black & Decker en 2006.»

La naissance de la “Facommunauté”

Fort de de 9 000 références de solutions de rangement, d’outillage à main et d’outillage spécialisé dédiées à des secteurs aussi divers que l’automobile, l’électricité ou l’aéronautique, Facom a décidé de fidéliser ses clients au sein d’une «Facommunauté». « Facom bénéficie d’une réputation et d’un engouement extraordinaires, reconnaît Yves Antier. Nous nous sommes aperçus que si l’on publiait sur le web quelque chose d’assez technique, en expliquant ce que nous pouvions résoudre comme problématique, le nombre de personnes réagissant était incroyable !» D’où l’idée de s’appuyer à fond sur cette communauté de professionnels et de passionnés.

«Nous avons une opportunité de continuer à engager, non seulement les clients fidèles depuis de nombreuses années, mais aussi les plus jeunes générations, ajoute-t-il. C’est ainsi que nous avons créé la Facommunauté, une communauté d’utilisateurs Facom, où chacun pourra partager, découvrir et échanger autour de notre marque.» Cette Facommunauté a donc pour but de réunir l’ensemble des utilisateurs des outils Facom à travers un espace 100 % digital au sein duquel ils pourront interagir. Une sorte de réseau social où tous pourront échanger, partager des bons plans, des promos, des idées, etc. Facom s’est fixé pour objectif de fédérer 10 000 membres d’ici six mois ! Un challenge qui s’annonce ardu.

Récompense et fidélisation selon Facom

Quoi qu’il en soit, membres ou non de la Facommunauté, les clients Facom, quel que soit leur canal d’approvisionnement, pourront désormais bénéficier d’un dispositif de fidélisation innovant qui leur attribue des points en fonction de toutes les interactions possibles avec la marque. “Liker”, commenter ou partager sur les réseaux sociaux, naviguer sur le site web de Facom ou l’application mobile dédiée, aller dans les points de vente en se géolocalisant, scanner une PLV, s’inscrire directement à la Facommunauté via un QR Code… autant d’actions qui pourront faire gagner des points aux utilisateurs de la marque, qui pourront être ensuite convertis en bons d’achat ou en cadeaux sur la boutique de la fameuse Facommunauté.

Pour représenter et animer cette Facommunauté, l’outilleur a choisi plusieurs noms reconnus dans les sports mécaniques : Johann Zarco, pilote de MotoGP, Guerlain Chicherit, pilote de rallye cross, et Sarah Lezito, championne de stunt à moto. Mais les membres de la Facommunauté peuvent aussi, d’ores et déjà, concourir pour gagner une Ford Mustang Fastback 1967 aux couleurs rouge et noir de l’outilleur, entièrement rénovée avec des outils Facom ! Le véhicule avait d’ailleurs été présenté lors de l’édition 2017 du salon Equip Auto. Un tirage au sort sera mis en place durant l’année 2019 et il suffira simplement de faire partie de la communauté pour avoir la chance de la remporter.

A l'occasion de son centième anniversaire, Facom a décliné une gamme spéciale d'outils et de servantes en édition limitée.

A l’occasion de son centième anniversaire, Facom a décliné une gamme spéciale d’outils et de servantes en édition limitée.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste diplômé du CFJ de Paris, Romain Thirion couvre l'actualité automobile depuis 2011, et s'est spécialisé dans l'après-vente en 2012.

Particulièrement intéressé par les problématiques de réparation-collision, il suit les péripéties du secteur de la carrosserie et de l'expertise avec attention. Par ailleurs, il se fait fort de couvrir l'actualité des enseignes de centres auto, de réparation rapide et de pneumaticiens.

Depuis 2017, il est également président de l'Association des journalistes techniques et économiques (AJTE).

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com