Repair Zen : Five Star en carrosserie rapide!

Partagez

Five Star répond à Carglass ! Lors du congrès des 25 ans du réseau, à Samoëns, les 14 et 15 juin, Catherine Duyck et Alain Bessin ont annoncé le lancement du concept Repair Zen, afin de développer la carrosserie rapide au sein du GIE. Une nouvelle étape vers l’inéluctable généralisation de cette prestation d’avenir ?

Présentée durant la convention, la toute première façade du réseau Five Star arborant l'offre carrosserie Rapide baptisée Repair Zen...

Présentée durant la convention, la toute première façade du réseau Five Star arborant l’offre carrosserie Rapide baptisée Repair Zen…

Le vent de l’hiver 2018 avait apporté du Benelux une information que tout le secteur de la réparation-collision pouvait redouter : Carglass −encore lui !− venait de déployer une solution de carrosserie rapide. Même si le réseau leader du vitrage s’est immédiatement défendu de le planifier à court terme en France, il y avait bien là de quoi flanquer la frousse à toute une profession qui s’était déjà vue chiper le business du vitrage.

Ce qu’un assureur (évidemment agacé comme tous ses congénères par les habitudes tarifaires de Carglass) n’avait pas manqué de rappeler à Alain Bessin, président du GIE Five Star, à la vue de l’un des articles parus à cette occasion, dont le nôtre. «Mon interlocuteur m’avait fait cette réflexion précise, en soulignant qu’il ne fallait pas qu’on se fasse doubler sur un mode de réparation que nos adhérents doivent savoir maîtriser», a-t-il expliqué devant les quelque 650 participants au congrès des 25 ans de Five Star, ce jeudi 14 juin.

Car au-delà de la crainte d’une concurrence Carglass, la carrosserie rapide est inéluctablement portée par l’évolution des habitudes d’usage des automobilistes.

Suivre le marché et accélérer les flux en carrosserie

Qui dit croissance des volumes flottes et des particuliers convertis aux différents modes de location longue durée, dit attentes de solutions économiques en “bobologie”. C’est-à-dire en petites prestations financièrement et temporellement accessibles pour effacer les unes après les autres, en vue d’inéluctables retours de location, les petites rayures, petites bosses et autres jantes égratignées.

Sans oublier que les carrosseries s’embourbent de plus en plus dans des temps d’immobilisations croissants qui nuisent à leur productivité. A ce titre, un meilleur mix grosses réparations/prestations rapides serait salvateur.

Accroître le hors-assurance et démocratiser le geste technique

Il y bien sûr d’autres attentes bien plus triviales. Les fabricants de peinture rêvent depuis des lustres de l’ouverture vers le hors-assurance que promet un développement significatif de la carrosserie rapide. Tout comme les fournisseurs de consommables et d’outillages spécialisés.

Quant aux assureurs, ils ne sont pas plus désintéressés. Ils espèrent bien que les carrossiers en profiteront pour apprendre ainsi, enfin, à “dégrader” un peu leurs agaçantes exigences de perfection, au meilleur profit du toujours plus gourmand coût sinistre qui vient d’atteindre une moyenne de 1 500 €…

A carrosserie rapide, décision rapide !
La signalétique Repair Zen.

La signalétique Repair Zen.

Pour un peu de chacune de ces raisons probablement, Five Star a réuni son comité de pilotage le 17 mai, y a associé son conseil d’administration et défini un cadre à son concept maison. Ainsi est né “Repair Zen”, zen pour “véhiculer une image rassurante” selon Catherine Duyck, administratrice de Five Star. Serait concernée toute intervention pouvant se dérouler le temps d’une journée de travail, pouvant donc être hors-assurance ou dans le cadre d’une prise en charge classique mandée par l’assureur.

Les clients ciblés ? Tous, particuliers comme professionnels. Une exigence précise auprès d’eux : le maintien de la mobilité du client. Le réseau Five Star s’engageant à un rendez-vous en début de matinée en carrosserie pour mise à disposition d’un véhicule de remplacement et une récupération du véhicule réparé le soir-même. «Et pourquoi pas en profiter pour lui faire essayer un véhicule électrique ?», ose même Alain Bessin.

Ne pas perturber l’organisation de l’atelier

Voilà pour les exigences envers le client. Et envers le carrossier Five Star lui-même ? «Nous voulons rendre le concept compatible avec l’organisation traditionnelle de l’atelier et dédier une zone et une personne à cette activité au sein de la carrosserie, au fur et à mesure de la croissance de cette activité», détaille le président du GIE. Five Star précise tout de même ces opérations devront se faire, dans un premier temps, dans le flux de la carrosserie traditionnelle.

Un sens de la mesure logique lorsque l’on considère l’investissement que peut représenter le dégagement d’un espace dans la carrosserie d’un entrepreneur indépendant, ce que sont tous les carrossiers Five Star. Mais une précaution que ne prendra peut-être pas un réseau succursaliste aussi puissant que Carglass.

S’équiper en matériels et en produits dédiés

Quoi qu’il en soit, Axalta, maison-mère de l’enseigne Five Star, souligne sa volonté d’accompagner les adhérents du GIE, que ce soit au niveau de l’outillage, au travers de son réseau de distribution, mais aussi et surtout des produits.

Aussi, Redhwan Amine, directeur commercial Refinish France d’Axalta, a-t-il annoncé «la mise sur le marché d’un nouveau vernis, le CC6500, adapté à la carrosserie rapide, doté d’une faible viscosité et d’une capacité de séchage adaptative aux différentes conditions de réparation du carrossier». D’ici le quatrième trimestre 2018, Axalta devrait également lancer un apprêt applicable mouillé sur mouillé, plus rapide d’application et de séchage lui aussi.

Un premier panonceau-pilote Repair Zen

Probablement consciente des réserves qu’ont nombre de carrossiers pour ce qu’ils considèrent encore comme une “sous-prestation”, Catherine Duyck l’a tout de même souligné : «Nous ne voulons pas rendre l’adhésion à notre concept Repair Zen obligatoire, mais nous allons immédiatement communiquer sur le sujet et fournir aux carrossiers Five Star intéressés un kit de communication complet, que nous avons déjà mis en situation à la Carrosserie Jean-Louis Couenne», située dans la commune de Ponts, dans la Manche (50).

Une photo de la façade de la carrosserie (en ouverture de cet article), ornée du panonceau Repair Zen, a été dévoilée à l’assistance lors de la plénière du congrès Five Star 2018. Couplée aux explications des dirigeants et fournisseurs du GIE, celle-ci a sans doute contribué à séduire un bon quart des présents dans l’assemblée, qui ont levé la main lorsqu’ils ont été interrogés sur leur potentielle envie d’adopter ce nouveau concept.

Et à écouter les insistantes injonctions que d’autres têtes de réseau multiplient vers leurs adhérents pour les amener à vaincre leurs réticences en la matière, l’ère de la généralisation de l’offre carrosserie rapide vient probablement de commencer…

De g. à Dr. : Catherine Duyck, administratrice du réseau Five Star ; Redhwan Amine, directeur commercial Refinish France d'Axalta Coatings ; Nicolas Leroux, dirigeant du distributeur STPA Frédéric Dupuis, responsable de la Carrosserie Varennoise ; Éric Fechino, dirigeant de la Carrosserie Fechino et Alain Bessin, président du GIE Five Star.

De g. à Dr. : Catherine Duyck, administratrice du réseau Five Star ; Redhwan Amine, directeur commercial Refinish France d’Axalta Coatings ; Nicolas Leroux, dirigeant du distributeur STPA ; Frédéric Dupuis, responsable de la Carrosserie Varennoise ; Éric Fechino, dirigeant de la Carrosserie Fechino et Alain Bessin, président du GIE Five Star.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 4,17 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*