Bendix de retour en France et distribué par Steco Power!

Partagez

Nous vous l’annoncions l’an dernier, c’est désormais officiel : la marque de freinage Bendix, dont la fabrication échoit à l’américain MAT Holdings, est désormais distribuée sous licence par Steco Power dans l’Hexagone ! Plaquettes, disques et kits de freins seront à la gamme.

On pourrait dire que Steco Power a trouvé la formule pour transformer le plomb en cuivre… si seulement le cuivre était encore utilisé dans les plaquettes de freins ! Mais passer de la distribution de batteries pour lequel il est connu depuis toujours –bien qu’il n’en fabrique plus– à la distribution de pièces de freinage, bien loin de sa compétence d’origine, est presque digne d’un tour de passe-passe. En effet, depuis ce mois de juillet 2018, le fournisseur tricolore a obtenu l’exclusivité de la distribution de la marque Bendix en France !

Pour rappel, suite au rachat de l’essentiel de l’activité freinage d’Honeywell par Federal Mogul en 2014, le premier n’avait concédé au second que les droits sur les marques Stop et Jurid. Mais trop puissante sur des secteurs autres que l’auto, la marque Bendix, elle, avait été conservée par Honeywell et avait, d’un seul coup d’un seul, disparu du marché français de la rechange automobile. Mais il y a presque un an, jour pour jour, nous vous dévoilions comment l’équipementier américain MAT Holdings, via sa filiale MAT Automotive Braking Group, forte de 39 sites de production pour la première monte et la rechange dans le monde, avait obtenu d’Honeywell le droit de fabriquer et commercialiser des produits de freinage sous la marque Bendix.

MAT Holdings préfère déléguer la distribution

Mais alors qu’il semblait que MAT Holdings choisirait de distribuer lui-même la marque, il apparaît désormais qu’il préfère s’en remettre à la connaissance terrain d’acteurs bien mieux ancrés que lui sur le territoire français. De la même façon qu’il a choisi de procéder pour les autres marchés européens. C’est donc Steco Power qui a été choisi pour remplir cette fonction de distributeur exclusif, qui proposera donc la gamme de plaquettes (98 % de couverture du parc roulant), disques (90%) et kits de freins (95%) Bendix à compter du 1er septembre 2018.

Jérôme Habsieger, directeur commercial & marketing de Steco Power, se réjouit d’avoir contribué, depuis qu’il a pris ses fonctions il y a quatre ans, à constituer un maillage territorial «solide humainement et rentable économiquement». Un maillage capable de séduire un acteur tel que MAT Holdings et lui inspirer suffisamment confiance pour qu’il lui délègue une marque aussi connue et reconnue dans le monde de l’entretien et de la réparation auto. «C’est une véritable reconnaissance de notre professionnalisme compte-tenu de la notoriété encore forte de cette marque auprès des professionnels», ajoute-t-il.

L’atout de la plateforme généraliste de Steco Power

Si Steco Power a su susciter l’intérêt de MAT Holdings et d’Honeywell, c’est parce que l’entreprise possède déjà une plateforme dédiée à la distribution ouverte à tous les produits de l’automobile. Une société indépendante bien implantée auprès des professionnels sur l’ensemble du territoire hexagonal. Sauf qu’à partir de cet été, elle pourra se targuer d’avoir dans ses linéaires une marque puissante sur un marché aussi concurrencé que le freinage, avec des produits de qualité d’origine, répondent tous à la norme ECE R90. Pour ce qui est du positionnement tarifaire, Steco Power envisage en revanche de se positionner à des prix attractifs pour relancer la marque en face des acteurs haut de gamme du marché. Dont Federal Mogul, qui n’avait pu faire autrement que tirer une croix sur l’immense notoriété de Bendix en 2014…

De quoi l’avoir mauvaise ? Pas forcément, car de l’eau a coulé sous les ponts depuis. Les gammes et les marques des principaux fournisseurs du marché du freinage, dont l’Américain, ont évolué et ont parfois été repensées. En attendant, Steco Power, lui, s’offre une arme de séduction massive auprès de réparateurs qui étaient fidèles en nombre à Bendix au moment de sa disparition du marché français. «Je peux affirmer que nous avons un partenariat sur le long terme et que nous avons pour ambition de construire un projet dans la durée, veut rassurer Jérôme Habsieger. Chez Steco Power, les équipes sont déjà au travail pour que la distribution puisse débuter dès la rentrée.»

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 4,67 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*