Thermique : Mahle sur le point de reprendre Behr Hella Service

Partagez

Mahle entend prendre le contrôle de la joint-venture Behr-Hella Service. Malhe aura ainsi de quoi se positionner en acteur principal dans le domaine de la gestion thermique du moteur et de la clim. Et pour Hella, c’est l’occasion de dégager un peu plus de cash après ses récentes cessions en matière de distribution…

L’équipementier allemand Mahle souhaiterait racheter les parts de Hella dans sa joint-venture Behr Hella Service, spécialisée dans la gestion thermique moteur et climatisation. Selon cette information, diffusée par notre confrère aftermarketNews le 9 août dernier, Mahle distribuerait les produits et services Behr Hella Service via sa propre division aftermarket à l’issue de cette opération dont le montant n’a pas été révélé et qui reste par ailleurs soumis à l’aval des autorités antitrust.

Mahle mobilisé sur la gestion thermique…

Cette annonce met en lumière la volonté de Mahle de s’affirmer un peu plus sur le segment de marché de la gestion thermique (moteur et boucle de climatisation). «Behr Hella Service est une entreprise florissante depuis de nombreuses années et correspond parfaitement à notre groupe, tant stratégiquement que technologiquement», a déclaré Arnd Franz, membre du comité de direction du groupe Mahle et directeur commercial pour le département automobile du groupe. «Avec ce rachat, nous allons compléter notre portefeuille produit pour la rechange», a précisé Olaf Henning, directeur de la business unit aftermarket de Mahle, ajoutant qu’«une gestion thermique efficace va prendre un rôle grandissant à l’avenir quelle que soit la technologie du moteur».

Déjà présent sur la gestion thermique, Mahle ajouterait en effet à son portefeuille produits et services environ 6 000 références Behr Hella sur cette fonction mais aussi sur la boucle de climatisation, ainsi que les équipements d’atelier et autres services proposés par Behr Hella Services.

… et Hella se donne de l’air

Du côté de son futur ex-partenaire Hella, la cession de ses 50% dans la joint-venture Behr Hella Service traduit la volonté du groupe «d’aligner son activité aftermarket sur ses compétences OE, notamment sur l’éclairage et l’électronique», selon Andreas Habeck, responsable du département Hella aftermarket.

Cela traduit sûrement aussi l’actuelle quête de l’équipementier pour du cash, lui qui a récemment cédé certaines de ses activités de distribution à l’ogre LKQ en juillet dernier. A cette date en effet, Mekonomen, tête de pont du géant américain pour les marchés de l’Europe du Nord, rachetait à Nordic Forum -propriété de l’équipementier Hella- deux de ses entités pour près de 400 M€ : le Danois FTZ et le Polonais Inter-Team. Et ce, après avoir déjà cédé Hella Ireland à ce même LKQ en aout 2016

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*