Magneti Marelli bientôt nippo-américain ?

Partagez

Selon une information parue dans le Wall Street Journal du 22 août dernier et reprise par nos confrères de l’AFP, le fonds d’investissement américain KKR, propriétaire de l’équipementier japonais Calsonic, serait en pourparlers avec Fiat Chrysler Automobile (FCA) afin de racheter l’équipementier Magneti Marelli…

Le siège de Magneti Marelli, à Corbetta, près de Milan

Le siège de Magneti Marelli, à Corbetta, près de Milan

Serait-ce la fin de l’interminable tunnel pour Magneti Marelli ? Si le constructeur d’automobile annonce en effet depuis de longs mois son intention de se séparer de l’équipementier italien –une introduction en bourse à Milan avait un temps été envisagée-, il semblerait donc que cette séparation s’opère par une revente. Le prix de la transaction avec KKR n’est pas connu, mais le Wall Street Journal estime la valeur de l’équipementier transalpin entre 3,2 et 6 milliards d’euros.

Nouveau géant en vue ?

Selon le media outre-Atlantique citant des sources proches du dossier, un échec des pourparlers n’est pas à exclure. S’il ne faut donc présager de rien, ce rachat pourrait néanmoins donner naissance à un nouveau mastodonte parmi les équipementiers automobiles.

Car KKR achèterait en effet Magneti Marelli par le biais de Calsonic Kansei Corp., qu’il avait repris, avec d’autres actionnaires, à Nissan pour 4,6 milliards d’euros en novembre 2016. Ce spécialiste nippon des systèmes de climatisation notamment emploie 22 000 salariés et réalise un chiffre d’affaires annuel de 1 050 milliards de yens (8,9 milliards d’euros). Il se verrait alors associé au multispécialiste italien en éclairage, électronique embarquée (télématique et info-divertissement), pièces moteurs, pièces de suspension, freinage… Présent dans 21 pays, Magneti Marelli compte 43 000 collaborateurs et réalise un CA de 8,7 milliards d’euros.

Vers un grand ménage salarial ?

KKR/Calsonic Kansei Corp. serait donc, sur le papier au moins, à la tête d’un bel ensemble dégageant un CA consolidé de quelque 17,6 milliards d’euros. Si l’opération est conclue, l’entreprise se hissera ainsi au 11ème rang mondial des équipementiers selon le classement 2017 de notre confrère L’usine Nouvelle (voir tableau ci-dessous). Lui qui, seul, arrive actuellement au 26ème rang derrière Borgwarner, se retrouverait alors entre Johnson Controls et Bridgestone…

En passant, les lecteurs attentifs auront fait le calcul d’eux-mêmes : 22 000 salariés pour les 8,9 milliards d’euros de KKR/Calsonic contre 43 000 pour 8,7 milliards chez Magneti Marelli. On entrevoit déjà comment le fonds d’investissement peut espérer refinancer sa mise et embellir la mariée en vue de la revente suivante…

Source : Usine Nouvelle

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*