Flauraud : l’automatisation de la plateforme de Clermont est lancée

Partagez

Flauraud, filiale du groupe PGA Motors depuis 2016, avait annoncé en juin dernier sa volonté de passer la vitesse supérieure sur sa plateforme nationale de Clermont-Ferrand. Le grand projet d’automatisation du site logistique de 16 000 m² est désormais lancé avec le concours de la Division Savoye (Groupe Legris-Industrie) et de sa marque éditeur A-SIS !

La plateforme nationale de Flauraud à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme (63).

La plateforme nationale de Flauraud à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme (63).

L’information était attendue depuis qu’au mois de juin dernier, le groupe de distribution Flauraud, passé dans le giron de PGA Motors en 2016, avait annoncé sa volonté de moderniser et surtout d’automatiser sa plateforme nationale de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme (63). «Parce que la logistique est le nerf de la guerre en matière de distribution de pièces, l’objectif à travers cet investissement a été de faire mieux, plus vite et moins cher», soulignait alors Pierre-Michel Erard, ancien directeur Pièces et Services de Renault et désormais directeur de la Business Unit Pièces et Services chez PGA Motors.

A-SIS fournit un service complet à Flauraud

Désormais, nous y sommes : Flauraud, désireux de répondre plus efficacement à ses clients et de fiabiliser la distribution des produits stockés sur sa plateforme, a choisi de s’appuyer sur la Division Savoye, intégrateur de solutions logistiques globales, et en particulier sur sa marque éditeur A-SIS pour automatiser le site, dont la surface atteint les 16 000 m². L’éditeur et sa marque travaillent sur le projet depuis janvier 2018 et celui-ci est désormais plus que concret.

 «La logistique des pièces détachées engendre un certain nombre de contraintes spécifiques : flux tirés, large éventail de références du hors gabarit à la petite pièce, contraintes dues au stockage de produits dangereux ou  inflammables, analyse Gilles Charpille, ingénieur commercial de la marque A-SIS. L’expertise acquise par les équipes de la division Savoye sur ce secteur nous a permis de proposer une solution complète et clé en main à Flauraud : de la mise en place de la transitique à la conduite du changement en passant par l’automatisation des emballages, l’intégration de mezzanines et de solutions logicielles.»

Un site mécanisé, informatisé, optimisé

A-SIS s’est appuyé, pour la mécanisation de l’entrepôt, sur la gamme Convey, d’Intelis, autre marque de Savoye, dédiée à la manutention de bacs et de colis. Celle-ci se compose de modules de convoyage plug&play pour un déploiement rapide et évolutif et deux mezzanines de 1 600 m² chacune ont été créées.

Sur le plan du logiciel, le WMS LMxt est chargé d’assurer l’optimisation du stockage et de la préparation de commandes. Les outils de Business Intelligence, dont la plateforme d’intégration B2B LM Connect, permettent à Flauraud de s’interfacer avec ses partenaires, qu’ils soient fournisseurs, transporteurs ou clients, afin de simplifier le dialogue entre les différentes applications de son système d’information.

Des outils de contrôle qualité, pondéral, de calage automatique permettant de garantir l’acheminement et la conformité des pièces pour leur stockage et leur distribution, ont également été intégrés au nouvel outil logistique. «Notre solution a pour vocation d’apporter à Flauraud de véritables gains de productivité ainsi qu’une augmentation des flux et des volumes à périmètre constant, insiste Denis Rochette, ingénieur commercial chez Savoye. Ce nouvel outil logistique doit lui permettre de faire face à son développement croissant et ses nouvelles ambitions. Nous poursuivrons d’ailleurs notre étroite collaboration au-delà de la réalisation technique afin d’accompagner Flauraud dans la formation de ses équipes.»

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*