Top Garage cherche son Meilleur Atelier de France

Les 19 et 20 septembre derniers, Top Garage a mis à l’épreuve plusieurs réparateurs de son réseau dans les locaux de son techno centre de Malakoff (92). Objectif : désigner le tout premier lauréat du trophée de Meilleur Atelier de France Top Garage qui se verra récompensé lors du prochain Rendez-Vous Groupauto, le 10 novembre.

Vincent Congnet (à g.), directeur des réseaux de réparation VL d'Alliance Automotive Group, a présenté le challenge aux techniciens présents au techno centre de Malakoff.

Vincent Congnet (à g.), directeur des réseaux de réparation VL d’Alliance Automotive Group, a présenté le challenge aux techniciens présents au techno centre de Malakoff.

Les challenges mécaniques ne sont pas si courants que ça dans les réseaux d’entretien-réparation indépendants et Top Garage, enseigne issue de Groupauto et d’Alliance Automotive Group, s’en est évidemment rendu compte. C’est l’une des raisons qui a conduit ses responsables à organiser, pour la première fois cette année, le concours du Meilleur Atelier de France Top Garage, dont la finale a eu lieu les 19 et 20 septembre derniers à Malakoff, siège du techno centre du réseau, dans les Hauts-de-Seine (92).

Conçu en commun avec Daf Conseil, partenaire de Top Garage pour la formation et la hotline technique, et avec le soutien et l’aide matérielle de Facom et de Bosch, ce challenge a mis aux prises près d’une vingtaine d’ateliers venus de toute la France, sur les plus de 300 que compte le réseau et la centaine qui a été sélectionnée. L’écrémage s’est d’abord fait sur la foi d’un questionnaire de connaissances techniques, également établi avec le concours de Daf Conseil, puis les vingt ateliers finalistes ont envoyé leurs meilleurs éléments à Malakoff pour les soumettre à une épreuve de recherche de panne.

Le top des Top Garage de France récompensé le 10 novembre

Celle-ci, d’une durée de 45 minutes, se déroulait sur l’un des modèles de Fiat 500 disponible dans le réseau sous forme de véhicule de remplacement. Une panne mécanique avait été simulée par les organisateurs du challenge et les réparateurs devaient recourir aux types de diagnostic qu’ils souhaitaient pour trouver ladite panne, tout en faisant attention à bien faire le tour du véhicule et à prendre contact avec le “client” pour comprendre d’où le problème pouvait venir. Une fois l’épreuve terminée, que la panne soit trouvée ou pas, les techniciens devaient venir défendre leur méthode face à un jury de trois personnes : deux représentants de Bosch et Facom, et un journaliste spécialisé.

A l’issue de cette finale, les candidats n’ont pas été mis au courant des résultats puisque ceux-ci leur seront dévoilés le 10 novembre prochain, lors de l’édition 2018 du Rendez-Vous Groupauto, traditionnel moment de rencontres et de business entre les fournisseurs du groupement de distribution, les grossistes Groupauto et les réparateurs Top Garage.

C'est sur une Fiat 500 que les techniciens Top Garage participants devaient identifier la panne provoquée.

C’est sur une Fiat 500 que les techniciens Top Garage participants devaient identifier la panne provoquée.

1 commentaire concernant “Top Garage cherche son Meilleur Atelier de France”

  1. Bonjour,

    Pourriez-vous effectuer un article sur notre métier qui devient de plus en plus technique? Malheureusement nos client ne le comprennent pas tous forcément!! c’est vrai qu’à l’heure actuelle nous ne sommes plus de simples mécaniciens; les technologies avancent tellement rapidement que nous devons effectuer des formations régulièrement et de ce fait, nous devenons des mécanicien technicien automobile. De ce fait, uUn petit article sur ces points nous aiderait, je pense, à faire comprendre à nos client la simplicité de notre métier aujourd’hui.

    Cordialement
    Mr Sénéchal garage passion auto

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste diplômé du CFJ de Paris, Romain Thirion couvre l'actualité automobile depuis 2011, et s'est spécialisé dans l'après-vente en 2012.

Particulièrement intéressé par les problématiques de réparation-collision, il suit les péripéties du secteur de la carrosserie et de l'expertise avec attention. Par ailleurs, il se fait fort de couvrir l'actualité des enseignes de centres auto, de réparation rapide et de pneumaticiens.

Depuis 2017, il est également président de l'Association des journalistes techniques et économiques (AJTE).

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com