Valspar Automotive dorénavant dans la cour des grands

Partagez

La marque de peinture Sherwin-Williams qui s’est retirée du marché français il y a deux ans environ, revient en force après avoir racheté Valspar Automotive. Ce qui constitue un, voire le plus gros faiseur sur ce secteur au monde…

Le 1er juin 2017, la société Sherwin-Williams achevait son acquisition de Valspar. La combinaison de ces deux sociétés crée un portefeuille de marques d’envergure mondiale, une gamme de produits élargie, des plateformes technologiques et d’innovation de premier plan et une vaste présence mondiale. Le groupe réalise plus de 16 milliards de CA avec 60 000 employés.

Exposant pour la première fois comme une seule et même entité au salon Automechanika 2018, Theo Wemmers, directeur général exécutif en charge de l’automobile pour la région EMEA, a dévoilé la stratégie du groupe en Europe et en France.

«En créant un partenariat au service de la performance, nous réalisons des avancées importantes pour accélérer le potentiel de croissance de nos partenaires et clients, explique-t-il. Nos ressources combinées permettront une innovation plus poussée afin de répondre aux besoins des ateliers de carrosserie en termes de processus, de colorimétrie et de développement durable. Elles seront également synonymes d’excellente formation, ainsi que d’une assistance et de services plus réactifs et plus proches.»

Des arguments

Pour Jean-Christophe Servant, directeur de la filiale française de Valspar Automotive, ce regroupement sera bénéfique sur tous les plans : «Nous allons disposer de plus de moyens notamment en ressources humaines sur le terrain. Une des actions majeures à mener sera d’améliorer notre couverture géographique avec les marques DeBeer et Octoral et d’améliorer notre mix utilisateurs, notamment en augmentant notre portefeuille de clients de taille plus importante, plus représentatifs sur le marché. Nous avons les produits et les services répondant à leurs attentes avec des prix à 30 voire 40% moins chers que bon nombre de nos concurrents. Un atout non négligeable alors que le marché de la réparation carrosserie se concentre et est confronté à une problématique aigüe de rentabilité et de profit».

Des nouveautés

Lors de la présentation ont été évoquées diverses actions qui seront menées courant 2019. D’abord, un programme via internet de contrôle de connaissances et de formation baptisé « Rembrandt » s’adressant aux peintres, chefs d’ateliers et aux réceptionnaires de carrosserie pour répondre aux problèmes de disponibilité des peintres. Une formation en ligne se ponctuant par un quizz de validation d’acquis.

Ensuite la gamme Spralac va être élargie avec des mastics et des produits annexes tandis qu’un nouveau spectrophotomètre wifi, avec un écran digital, une batterie rechargeable et 5 angles de lecture sera lancé sur le marché.

Enfin, la nouvelle entité va mettre sur pied une vaste campagne marketing nommée « Visionnaire ».

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*