Equip Auto Algeria 2019 : visitorat en baisse mais moral en hausse

Partagez

Malgré un contexte politique algérien particulièrement troublé durant la semaine du salon qui lui coûte une baisse de fréquentation, Equip Auto Algeria, 13ème du nom, a encore une fois démontré sa santé et son positionnement de rendez-vous régional incontournable.

Organisé du 11 au 14 mars 2019 au Palais des Expositions des Pins Maritimes, à Alger, le salon Equip Auto Algeria n’aura pas été épargné par l’actualité politique.

Equip Auto Algeria, politique malgré lui…

Au soir même du premier jour du salon, Abdelaziz Bouteflika décidait de reporter sine die l’élection présidentielle initialement prévue le 18 avril, renonçant à briguer un cinquième mandat mais prorogeant ainsi autant sa présence au pouvoir que la vague de protestation populaire. Le salon se terminait la veille de la «grande manifestation» du vendredi 15 mars, dont la perspective semble avoir précipité le départ de nombreux visiteurs. Une semaine extrêmement dense politiquement, mais qui n’a toutefois pas empêché de se tenir cette 13ème édition.

Dans ce contexte, la fréquentation n’aura sans doute pas atteint les 10 300 visiteurs de l’an dernier. Dans l’attente du bilan officiel, ce sont les visiteurs «de province» qui semblent avoir manqué à l’appel cette année, tout comme les distributeurs marocains et tunisiens qui profitent pourtant traditionnellement d’Alger pour rencontrer leurs fournisseurs. Les troubles politiques ne les ont visiblement pas encouragés à se rendre dans la capitale algérienne.

Un salon toujours sans concurrence

Mais au-delà des chiffres, le salon a assis une fois de plus son statut de plus grand rendez-vous de référence des professionnels de l’après-vente pour le Maghreb. Un rendez-vous grand par la taille d’abord, avec 12 000 m2 et 280 exposants. Si très peu (trop peu ?) d’industriels occidentaux étaient présents en direct -citons l’engagement de l’Allemand TMD Friction ou du Français Solaufil (Mecafilter)- la plupart des «grandes marques» étaient représentées par leurs distributeurs et partenaires locaux.

Ainsi Equip Auto Algeria se confirme comme un salon de référence, notamment pour les grossistes et détaillants qui n’ont que cette opportunité de rencontrer les exportateurs (Automotor France, Getco…) ou par les distributeurs-importateurs (Douadi, Siad…) qui figurent parmi les plus importants exposants du salon. Cette année, outre l’habituel pavillon turc, un pavillon marocain a fait son apparition avec une vingtaine d’entreprises représentées. Quant aux exposants chinois, ils étaient présents en nombre comme à leur habitude.

Recherche de stabilité

Ce salon est évidemment l’occasion de prendre le pouls du marché. L’an dernier, les nouvelles règles à l’importation occupaient toutes les conversations, obligeant les importateurs à bloquer sur un compte bancaire 120% de la valeur des commandes passées à l’étranger pour obtenir leur droit d’importation. Avec pour résultante une avance de fonds de plus de 60 jours (transport inclus), entre l’intention de commande et sa livraison…

Un an plus tard, le marché semble s’être accommodé de cette règle. Elle a réduit le nombre d’entreprises capables d’importer, avec toutefois un risque inflationniste : les stock positionnés en Algérie étant devenus une valeur sûre, les risques de pénurie pourraient encourager un renchérissement du prix des pièces détachées. Les acteurs internationaux comme locaux semblent toutefois unanimement souhaiter le maintien de cette réglementation, afin d’éviter une nouvelle période d’incertitude ou d’adaptation.

Naissance de Groupauto Maghreb

Preuve de sa notoriété, le salon a également été choisi pour annoncer la naissance de Groupauto Maghreb, structure dont l’actionnaire de référence est Mosuco Group et animée par l’inoxydable Robert Perrin-Objois. Mosuco détient 49% du capital, contre 51% pour neuf distributeurs algériens essentiellement oranais (Abdallahi Fils, Auto West Diesel, C&F, COIE, GM Auto, Siproa, Soip Auto, Planète Auto, Tec’Auto).

Groupauto Maghreb, initiative placée sous l’égide de l’AOE, Association des Opérateurs Économiques, est présidé par Hichem Bouzidi, directeur général de Tec’Auto, également président de l’AOE. Au menu : l’accès à un portefeuille de fournisseurs adaptés aux marchés maghrébins, mais également aux programmes de formation, de marketing et de réseaux de réparateurs déployés par Groupauto International, dont Groupauto Maghreb sera un membre affilié.

Une preuve supplémentaire que ce marché de 6 millions de véhicules roulants, où opèrent déjà Nexus International et Amerigo International, est en recherche perpétuelle de professionnalisation et de structuration.

Equip Auto Algeria était indissociable des événements politiques actuels en Algérie : témoin, ce panneau incitant à voter pour les élections présidentielles, présent à l’intérieur même du parc des expositions…

Equip Auto Algeria était indissociable des événements politiques actuels en Algérie : témoin, ce panneau incitant à voter pour les élections présidentielles, présent à l’intérieur même du parc des expositions…

 

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*