Pièces en ligne: WebDealAuto repris par Nippon Pièces Services

Partagez

Nouvelle cession d’un pure-player français de la pièce en ligne : le petit -et ch’ti- site WebDealAuto, fondé en 2009, vient de se réfugier dans les bras du distributeurs spécialiste de pièces asiatiques Nippon Pièces Services…

Dans la pièce en ligne hier tellement conquérante, c’est décidément l’époque des bien plus humbles rachats. Après l’emblématique basculement du leader Oscaro dans l’escarcelle de Parts Holding Europe en octobre dernier, voilà qu’à l’autre bout du spectre, le bien plus petit challenger français WebDealAuto vient de se résoudre au même destin.

Le dossier de ce pure-player basé à Villeneuve d’Asq (59) naviguait depuis environ un an de mains en mains pour trouver repreneur. Fondé en 2009 et dirigé par Grégory Amari, ce site parmi les derniers indépendants de la pièce digitale n’avait jamais vraiment décollé. Les trois seuls bilans en ligne (2009, 2010, 2011) montraient déjà combien son lancement avait été coûteux : -598 000 €, puis -725 000 €, puis -837 000 €… Ne pas avoir publié d’autre bilan n’encourage pas à penser qu’il y a eu depuis réelle embellie.

1O ans plus tard, il a certes grandi. Les observateurs lui prêtent aujourd’hui une petite vingtaine de millions annuels, un chiffre toutefois qualifié d’optimiste par d’autres. En tout cas, son activité vient de changer de main. Le 19 mars dernier, Olivier et Jean-François Desmet en devenaient les cogérants.

Autres temps, autres mœurs…

Tous deux incarnent le repreneur, Nippon Pièces services, distributeur-assembleur de gammes spécialisées dans les véhicules asiatiques. L’entreprise est présente en France (4 agences) mais aussi solidement implantée aux Dom-Tom et internationalisée dans 12 pays d’Europe, d’Asie évidemment et du Maghreb.

Le distributeur s’offre donc une vitrine digitale probablement à bon compte, s’adjugeant ainsi un nouveau canal de ventes facilement déployable sur ses divers marchés. Cette cession confirme également en creux combien les temps sont devenus difficiles pour les indépendants de la pièce en ligne. Une nouvelle fois, un acteur de la vieille économie de la pièce vient remettre les pendules à l’heure en gobant l’un de ceux qui semblait né pour le démoder…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 3,29 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*