SiliGom à l’offensive sur Franchise Expo 2019

Partagez

Présent comme en 2018 sur le salon Franchise Expo Paris, SiliGom a fait le point sur l’exercice passé, qui l’a vu mettre le pied au Maroc, puis dévoiler ses projets pour l’année en cours, avec notamment le lancement d’une solution d’assurance pour ses adhérents.

Cela devient une habitude : afin de soigner son recrutement, SiliGom s’est une nouvelle fois installé dans le Hall 2.2 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles, à Paris, à l’occasion du salon Franchise Expo, du 22 au 25 mars derniers.

«Nous enregistrons chaque année une trentaine de contacts qualifiés durant l’événement, se félicite Olivier Pasini, directeur général de l’enseigne de négociants-spécialistes. Nous voulons vraiment franchir le cap fatidique des 200 points de vente en 2019 et nous en avons déjà ouverts 7 cette année, donc nous sommes dans les clous, même si nous sommes encore loin de notre taille critique estimée à 300 centres.»

SiliGom bien implanté en Corse !

En effet, sur toute l’année 2018, SiliGom a sérieusement renforcé son maillage avec 34 nouveaux établissements, répartis quasi équitablement entre l’enseigne historique, SiliGom, et le concept light, SiliGom Express. En effet, 19 nouveaux centres ont rejoint la première et 15 ont opté pour le second.

«Outre le Maroc, où nous comptons déjà 10 points de vente suite à l’accord passé avec notre master franchiseur, qui chasse les franchisés locaux, nous avons bien performé dans certaines régions métropolitaines, comme la Corse», ajoute Olivier Pasini. En effet, pas moins de 7 sites établis sur l’Île de Beauté ont rejoint le réseau, portant le total de centres SiliGom insulaires à 12.

Le fruit d’un partenariat efficace avec plusieurs exploitants de stations-service locaux, intéressés par l’enseigne SiliGom Express, dimensionnée pour une activité complémentaire. «La notoriété croissante du réseau, grâce à notre partenariat avec Christophe Dugarry dans le cadre de notre plan média national, et sa visibilité en local sont nos meilleurs arguments dans le recrutement sur place», explique le directeur général de SiliGom. Qui reconnaît aussi une bonne progression de ses effectifs dans le nord-est, le sud-est et le centre de la France, mais avoue son maillage perfectible en Île-de-France et dans l’Ouest du pays.

Baisse de cotisation et solution d’assurance

Parmi les autres atouts dans la manche de SiliGom, côté recrutement, Olivier Pasini rappelle que l’enseigne est l’une des seules, sinon la seule, à avoir baissé le coût d’entrée dans le réseau à 1 000 euros pour les plus petites entreprises, contre 2 500 euros auparavant.

«C’est une aide au recrutement des TPE mais aussi un coup de pouce à leur développement», précise-t-il. Entre autres facilités à disposition du réseau, la possibilité de louer des camions atelier semble faire son chemin parmi les adhérents. 7 véhicules de ce type sont déjà en circulation «et nous aidons les entrepreneurs en phase de démarrage ou qui disposent d’une trésorerie serrée» pour l’acquisition de telles camionnettes.

Par ailleurs, pour renforcer la sérénité de ses adhérents, tous indépendants s’il faut encore le rappeler, SiliGom vient de développer une solution d’assurance via un accord cadre national avec un assureur de renom. L’objectif : assurer à moindres frais mais avec une solide couverture les bâtiments et véhicules de l’exploitant, ainsi que les dommages liés à l’intervention des techniciens et les risques encourus par l’entreprise. «C’est un contrat cadre qui concerne tout le réseau, avec deux niveaux de tarification en fonction de l’activité du centre : tourisme ou industriel», détaille Olivier Pasini.

Varier les profils des adhérents SiliGom

Bien entendu, comme souvent avec une enseigne de pneumaticiens, le regard du recruteur se porte d’abord sur la connaissance du métier de la part du prospect. Aussi, comme le précise le directeur général du réseau, SiliGom se concentre-t-il sur deux profils d’adhérents potentiels : l’indépendant pur, en quête de conditions d’achat, d’acquisition de compétences et de services, et l’adhérent d’autres réseaux, en particulier d’enseignes de pneumaticiens liées à des manufacturiers «et désireux de s’affranchir d’un lien trop fort aux marques de pneus maison».

Car Olivier Pasini insiste : «SiliGom, en tant que réseau de purs indépendants, sait proposer un panel de marques plus large et se montre capable d’adapter les politiques commerciales de chaque entreprise adhérente au niveau local, afin de lui permettre de générer la meilleure rentabilité possible, parce qu’assurer la bonne santé financière de nos adhérents, c’est aussi prendre soin de la nôtre». Toutefois, le dirigeant estime difficile d’établir avec certitude le nombre de négociants-spécialistes indépendants susceptibles de rejoindre le réseau «parce que tous ne partagent pas forcément le même code APE».

Séduire les pros de la mécanique

En revanche, ce qu’il est plus commode d’établir, c’est le nombre de professionnels de la mécanique et de gérants de stations-service qui pourraient rejoindre le réseau SiliGom Express.

D’autant que le business mécanique des centres spécialisés dans l’activité tourisme est en croissance à deux chiffres dans le réseau et que 35 à 40% de l’activité de SiliGom se fait désormais sur la mécanique et le lubrifiant, dans le cadre de la révision constructeur. «Nous avons de très bonnes conditions d’achats de pièces à proposer et nous travaillons avec un grand nombre de grossistes pour que nos adhérents stockent le moins possible mais puissent s’approvisionner en H+2 ou H+4 : c’est le résultat d’un travail de fond que nous avons réalisé ces trois dernières années», confirme Olivier Pasini.

L’outil SiliTech dédié au catalogue de pièces, au référencement et à l’approvisionnement, présenté l’an dernier, est la manifestation digitale de cet effort. Côté digital, justement, un module de rendez-vous en ligne est en projet pour la fin de l’année ou pour 2020. «Nous préférons prendre notre temps pour fournir à nos clients et nos adhérents une solution ultra fiable, comme nous l’avions fait avant de lancer notre site de e-commerce, relate Olivier Pasini. En deux ans, nous avons doublé notre trafic web et nous y hébergeons les pages des entreprises de nos adhérents, qui sont les plus consultées sur notre site.»

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*