Carglass se branche sur la batterie

Partagez

En se lançant dans le diagnostic et le remplacement des batteries, Carglass sort du champ légitime des prestations liées à la visibilité qui lui avait permis de proposer aussi optiques de phares, ampoules, essuie-glaces et autres filtres d’habitacle. Le leader du vitrage commence-t-il une nouvelle carrière dans la maintenance automobile ?

Il y a eu la lointaine époque où les mono-spécialistes du pot d’échappement devenaient, prestation après prestation, des multi-spécialistes briguant l’ensemble de l’entretien courant. L’époque est semble-t-il aujourd’hui aux spécialistes du vitrage qui, pièce après pièce, élargissent aussi leur champ d’action.

Prestation batterie déployée avec Varta

Il est vrai aussi que ce n’est qu’un juste retour des choses. En ces temps où tout le monde veut faire le métier de tout le monde, les acteurs de l’entretien-réparation viennent aussi largement empiéter sur le territoire de la prestation vitrage, parfois par hybridation d’enseignes et parfois pas. Témoin la récente et ambitieuse offensive de Point S qui, en lançant ex nihilo sa toute nouvelle enseigne S Glass, annonce vouloir devenir N°2 du vitrage, derrière le leader Carglass et devant A+Glass. Et ce n’est que le dernier venu d’une longue liste…

Carglass déploie donc maintenant la prestation diagnostic et remplacement de batteries, en s’appuyant pour cela sur un partenariat avec Varta, le champion européen du secteur. Le couple «diagnostic/remplacement de la batterie» est d’ailleurs une logique spécialité de l’équipementier, qui le met largement en valeur sur son site grand public où des centres Carglass sont déjà listés et proposés comme revendeurs.

La batterie, hors champ du métier historique de la visibilité

Fort d’une approche forfaitée, le leader incontesté du vitrage se lance il est vrai sur un marché porteur préventif comme curatif puisque, selon son partenaire Varta, «39% des pannes de voitures sont causés par la batterie». Et à défaut d’hivers froids, ce n’est pas la canicule en cours qui risque de venir contredire ce potentiel…

Pour le réseau de vitrage, c’est une étape de plus dans une diversification déjà bien consistante. Dans la rubrique «nos services» de son site, il revendique déjà tous les vitrages classiques bien sûr, mais aussi les optiques de phare et les ampoules, les balais d’essuie-glaces et les filtres d’habitacle, fort d’un partenariat avec Bosch.

0n pouvait considérer jusqu’alors que tout ce qui concerne la visibilité avait somme toute une “légitimité territoriale” pour Carglass. A ce titre, les optiques, ampoules, essuie-glaces et autres filtres d’habitacle ont en effet une évidente cohérence avec le métier historique, puisque ces pièces ont un impact direct ou indirect avec la visibilité au volant, essence même du vitrage. Tout comme pourrait l’être le rétroviseur qui, lui, est déjà une prestation pratiquée par A+ Glass.

Mais maintenant que Carglass se lance dans la batterie, on quitte brutalement le champ historique pour celui de tous les possibles. Mais il est vrai que Carglass est déjà largement sorti de son métier d’origine en lançant Carglass Maison, avec vitrage, mais aussi serrurerie et autres travaux d’embellissement bien loin de l’automobile…

Allez, pour le fun, ce petit florilège planétaire des très variées déclinaisons linguistiques et musicales du célèbre slogan de Carglass. Dont l’inattendu et tellement canadien  »LeBeau, vitres d’autos »…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*