A la Une VN/VO

Autorigin joue la transparence

Start up lancée il y a un peu plus de deux ans, Autorigin se positionne comme un tiers de confiance éditant des certificats privés dans le cadre de transactions VO. Un marché important en volume, mais à la qualité des produits disparate. Et où la transparence apparaît comme un levier de business pour les pros, à commencer par les réseaux multimarques qui se positionnent sur le VO…

Exemple-type de certificat édité par la start up, reprenant diverses informations comme la date de mise en circulation, la motorisation, le kilométrage, le nombre de propriétaires...

Exemple-type de certificat édité par la start up, reprenant diverses informations comme la date de mise en circulation, la motorisation, le kilométrage, le nombre de propriétaires…

Marché 2,5 fois plus important que celui du neuf, les transactions de VO souffrent d’un manque de transparence. Selon une étude réalisée par Diffusis en mai 2019, quelque 40% des automobilistes interrogés ont été victimes ou connaissent quelqu’un ayant été victime d’une arnaque dans le cadre d’une transaction sur un VO. Tout aussi anxiogène : 10% des VO vendus verraient leur compteur kilométrique trafiqué (source : 40 Millions d’automobilistes). Surtout, 35% des transactions portent sur des véhicules de plus de 11 ans, et dont l’historique connaît très souvent quelques «trous dans la raquette»…

Double problématique

Autorigin entend répondre à une double problématique du marché des VO : d’une part, l’asymétrie de l’information entre le vendeur, connaissant le véhicule (ou du moins étant sensé l’être) et l’acheteur, par définition ignorant de son historique ; d’autre part, des transactions qui s’opèrent de plus en plus tard dans la vie des véhicules du fait de leur fiabilité grandissante, avec donc de possibles zones d’ombre quant à leur passé.

Concrètement, la start-up croise et analyse l’ensemble des données administratives disponibles pour un véhicule et son historique connu au travers de partenaires de la data automobile : date de mise en circulation, type de motorisation, nombre et typologie de propriétaires, affectation (véhicule de particulier, véhicule d’entreprise, taxi, auto-école, etc.), entretien… Autorigin édite un rapport neutre reprenant l’ensemble des informations mentionnées, mâtinées de lois de roulages définies grâce à la somme de data fournies par ses partenaires et permettant de vérifier que les informations sont en ligne avec l’historique réel du véhicule.

Le projet débute en 2015 ; en juin 2017, le service est officiellement lancé. Deux ans et demi plus tard, ce sont pas moins de trois millions de certificats qui ont ainsi été édités…

Transparence et fluidification

Si le marché est pour ses deux tiers réalisé entre particuliers, le service a pourtant été pensé à la base pour les clients professionnels dans l’optique de réassurer le client automobiliste : «nous nous sommes aperçu que sur les 200 000 visiteurs uniques se rendant tous les mois sur le site internet autorigin.com, 40% venaient suite à une annonce où une visite chez un professionnel», précise Fabien Cohen-Solal, fondateur d’Autorigin. Preuve s’il en était besoin que les consommateurs ne prennent pas les discours des vendeurs de VO, fussent-ils professionnels, comme parole d’Évangile.

Certains l’ont bien compris. D’importants groupes de distribution ont ainsi pris le parti de systématiser l’édition d’un rapport pour chaque VO mis en vente. Idem pour Alcopa Auction, parmi les premiers acteurs de VO B2B en France. Et un constructeur serait en passe d’adopter cette solution pour écouler ses VO… *

Si les portes ont mis du temps à s’ouvrir chez les professionnels, l’appétence pour ce type de service est donc aujourd’hui bien réelle : «la moitié des rapports édités concernent aujourd’hui des transactions de professionnels à particuliers voire, entre professionnels, dans le cadre de leur sourcing», confirme Fabien Cohen-Solal.

Au-delà de la nécessité d’une plus grande transparence dans les transactions, Autorigin souhaite fluidifier celles-ci. «L’édition d’un rapport permet au vendeur -particulier comme professionnel- de disposer d’un support objectif concernant l’historique du véhicule vendu, poursuit-il. C’est un élément différenciant par rapport aux autres, qui rassure l’acheteur potentiel et devient ainsi un élément déclencheur de la vente». C’est aussi pour fluidifier la vente qu’Autorigin s’est rapproché d’une autre start up, Obvy, afin de sécuriser l’achat au travers de la solution de ce dernier.

Développements

En matière de développement, Fabien Cohen-Solal fourmille d’idées. Et ne ferme aucune porte : toute information objective liée au véhicule peut en soi enrichir les rapports édités par Autorigin. Ainsi, dans le courant du premier trimestre, les rapports intégreront les équipements et les options du véhicule.

Par ailleurs, Autorigin s’est rapproché du monde de l’expertise automobile afin de pouvoir enrichir ses rapports d’informations en matière de sinistralité : «Si nous n’avons pas la prétention de pouvoir remonter l’ensemble des informations dans ce domaine -ne serait-ce que parce que tous les accidents ne sont pas déclarés- il nous a semblé pertinent de chercher à fournir toute information utile de type réparation-collision dans le rapport», explique le fondateur.

Dans cette même optique de service, Autorigin a lancé en ce début d’année en Ile-de-France un service gratuit permettant de missionner un «inspecteur» pour voir le véhicule. Ce dernier -professionnel de l’automobile- se rémunère à hauteur de la moitié du rabais consenti par le vendeur à l’issue d’une négociation sur le prix de vente du véhicule.

Enfin, en début de semaine, la startup a annoncé la signature d’un partenariat avec Weeflow au terme duquel la solution digitale Autorigin est interfacée avec le logiciel de gestion auto Spider VO. Désormais, tout utilisateur de ce dernier peut ainsi accéder instantanément à la traçabilité détaillée d’un de ses VO.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur