A la Une Coronavirus & confinement

Union sacrée des organisations patronales et syndicales

Bonne nouvelle : les organisations professionnelles, patronales comme syndicales, qui constituent la commission paritaire de la branche des services se sont réunies hier pour adopter une position unanime transmise au ministre du Travail. Elles détaillent trois chapitres-clés de la crise : la protection des salariés maintenus en activité, une organisation du travail compatible avec la crise sanitaire et la mobilisation des organismes de protection sociale et de formation de la branche.

Cliquez sur l’image pour télécharger le texte de la délibération des organisations patronales et syndicales de la branche

Dans le cadre de la tourmente du Covid-19, les organisations professionnelles représentatives de la branche des services (CNPA, FNA, ASAV) se réunissaient hier en commission paritaire avec les organisations syndicales de salariés. Et elles ont toutes adopté une position unanime qu’elles ont immédiatement adressée à Muriel Pénicaud, ministre du travail.

Convergence des demandes

Vous pouvez télécharger l’intégralité de cette déclaration commune de tous les partenaires sociaux de la branche des service de l’automobile en cliquant ici. Ses trois chapitre détaillent les attentes principales des professionnels (patrons comme salariés) en ce qui concerne :

  • Article 1 – Un objectif premier : la protection de la santé des salariés maintenus en activité
  • Article 2 – La mise en place d’une organisation du travail adaptée au contexte de crise sanitaire
    et conforme aux exigences légales et règlementaires
  • Article 3 – Une mobilisation des organismes de protection sociale et de formation de la branche

Elles se réuniront dorénavant au fil des évolutions des textes, ordonnances et autres décrets que prendra le gouvernement dans le cadre de la gestion de la crise.

1 commentaire concernant “Union sacrée des organisations patronales et syndicales”

  1. Bonjour
    Le manque d’activité découle du confinement. Les gens ne viennent pas dzbs les garages pour donner ou attraper le COVID19.
    Ca veut-il dire que nos clients sont sérieux ? je l’espère.
    Transfert d’appels mais pas de contacts
    Passage au garage pendant plusieurs heures, pas de clients.
    Comment dormir et ne pas pensez au pire avec la complicité du chômage partiel.
    Les petites pme sans cabinets comptables seront elle assez pro pour demander des aides ?
    Sachant que l’on ne parle beaucoup de refus de chômage dans notre profession.
    Lorsque qu’il va falloir avancer de deux 2 à 9 salaires par pme
    Des TNS non indemnisés car trop de chiffre d’affaire
    Du souvent à la demande des marques d evoluer avec des normes coûtant chers et nous obligeant à faire du volume
    Mais le gain n’est pas toujours à la hauteur de nos engagements.

    Merci de soutenir
    Mr Baugé franck

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction