A la Une Coronavirus & confinement

La FIEV annule les cotisations 2020 de ses adhérents

Par solidarité envers ses adhérents équipementiers, qui subissent de plein fouet la crise économique engendrée par l’épidémie de Covid-19, la FIEV a décidé d’annuler les cotisations pour l’année 2020.

Claude Cham, président de la FIEV, lors de la soirée de gala d’Equip Auto 2019.

Beau geste de la part de la FIEV à l’attention de ses adhérents équipementiers. Devant l’ampleur de la crise économique qui impacte sérieusement l’activité de production et de fourniture de pièces et de composants automobiles ainsi que d’équipements de garage, son président, Claude Cham, a décidé que l’année 2020 serait une année blanche et que lesdits adhérents seraient tous exemptés de cotisations pour l’exercice en cours. Et ce, alors même que la FIEV intensifie son action dans cette période de bouleversements inédits. « Cet effort financier très important, exceptionnel et temporaire, nous apparaît comme un investissement nécessaire au regard des difficultés présentes et à venir que les équipementiers traversent », souligne-t-il.

Parce qu’en effet, depuis le début de l’épidémie, elle renforce son accompagnement au plus proche des besoins de ses adhérents durant la crise et se mobilise auprès des pouvoirs publics pour défendre les intérêts des équipementiers et identifier toutes les solutions d’actions positives pour la filière automobile. « L’industrie automobile, très largement mondialisée, est très dépendante des variations des différents marchés nationaux sur lesquels ses acteurs opèrent, reconnaît Claude Cham. Cela signifie pour la grande majorité d’entre eux qu’ils sont et seront touchés par des vagues successives de réduction d’activité, d’arrêt puis de reprise qui perturberont et affecteront significativement les résultats de l’année 2020. »

Toutefois, l’annulation de ces cotisations, véritable manque à gagner pour une organisation professionnelle comme la FIEV, aussi puissante soit-elle, ne prive en rien ses adhérents de tous les avantages et services auxquels ils ont droit en temps normal. « Toute crise est génératrice d’ouvertures et de progrès nouveaux, veut croire l’optimiste Claude Cham. Je suis certain que les équipementiers sauront les saisir et que finalement nous sortirons plus unis encore et renforcés de ces épreuves. » Un encouragement à ne rien lâcher pour tous les équipementiers membres de la fédération.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction