A la Une Etude

Départs en « vacances automobiles » : vers +16% d’entrées-atelier?

16% de Français en plus sur la route des vacances : c’est ce que révèlent les prévisions d’eBay et YouGov pour cet été. Encouragée par les mesures de distanciation sociale, l’usage du véhicule individuel au détriment des transports en commun pourrait bien, par la même occasion, faire bondir le potentiel d’entrées-atelier durant les mois de juillet-août. 16% de vacanciers automobilistes en plus soutiendront-ils d’autant l’activité atelier ?

Du 2 au 3 juin derniers, eBay et YouGov ont mené l’enquête sur les intentions de départ en vacances des Français pour les mois de juillet-août 2020. Et si 57% de nos concitoyens déclarent partir en vacances cet été, 39% au total affirment vouloir prendre leur voiture pour effectuer le trajet jusqu’à leur lieu de villégiature. Ce qui représente une hausse inédite de 16% de vacanciers sur les routes dans les deux mois qui viennent. Logique, puisque 83% des sondés disent vouloir passer leurs grandes vacances en France plutôt qu’à l’étranger.

D’accord, 57%, c’est certes moins que les 69% des Français qui comptaient partir en vacances en 2019 selon les résultats du 19e baromètre Ipsos/Europ Assistance réalisé en mai 2019. Mais seulement 56% d’entre eux voulaient alors rester en France contre… 83% cette année. Et 83% de 57%, c’est bien mieux que 56% de 69%…

eBay note une hausse des ventes en ligne

Naturellement, les mesures de distanciation sociale liées à la prévention contre le Covid-19 prennent une part importante dans ce regain d’intérêt pour la voiture individuelle. Tout cela signifie, d’une part, que le nombre de véhicules sur les routes sera possiblement plus important que jamais de mémoire récente, et d’autre part, que le potentiel d’entrées-atelier suite à sinistre ou suite à panne s’annonce plus élevé qu’en temps normal. Sans oublier que le nombre de véhicules à entretenir préalablement au départ sera lui-même supérieur à d’habitude, ce que semble déjà vouloir confirmer l’excellente tenue de notre Observatoire post-confinement

Selon eBay et YouGov, «avant de rouler aux six extrémités de l’Hexagone, les Français prévoient d’effectuer quelques réparations et changements sur leur voiture». Sont notamment concernés les lubrifiants moteur (20% des véhicules), les pneus et jantes (14%) et les pièces détachées qu’il s’agisse de pièces moteur, d’éclairage, de plaquettes de frein, etc. (10 %).

En bonne place de marché en ligne, eBay a suivi de près les requêtes des internautes et s’est rendu compte qu’une partie de ces dépenses avait été anticipées durant le confinement puisque des hausses de 28% des ventes de pneu ont été relevées, de 36% pour les ventes d’huiles et de liquides auto, et de 6% pour les pièces.

Saisir l’opportunité

YouGov met en avant le regain d’intérêt pour le « do it yourself », affirmant que «près d’1 Français sur 3 (32 %) effectue au moins partiellement l’entretien de son véhicule lui-même». En parallèle, il relève que, «entre 2019 et 2020, le nombre de personnes ayant déjà ou qui pourraient réaliser leurs achats de pièces et accessoires automobiles en ligne est passé de 64% à pas moins de 81%». Reste que la part de prestations effectivement réalisables par le Français moyen avec un outillage non professionnel est de plus en plus restreint sur les véhicules contemporains. Ce qui signifie aussi qu’une partie de ces opérations est réalisée en « do it » assisté, voire au noir. Mais aussi qu’une partie de ces clients peut être redirigée vers les ateliers d’entretien-réparation.

D’où le tout récent partenariat d’eBay avec Feu Vert pour la pose de pneumatiques. Mais rien n’empêche les garages d’autres enseigne et même ceux sans enseigne d’attirer dans leurs baies les véhicules de ces 16% de Français supplémentaires à prendre la route des vacances cet été. Ils s’y emploient d’ailleurs tous, à grands coups de promotions…

Bref, après le cauchemar du confinement, on peut se prendre à rêver de ce scenario : pendant que les automobilistes pesteront contre les bouchons estivaux qui semblent s’annoncer, les pros de l’après-vente pourront peut-être en faire sauter d’autres pour fêter le regain d’activité. Il faut toujours voir le verre à moitié plein, non ?

1 commentaire concernant “Départs en « vacances automobiles » : vers +16% d’entrées-atelier?”

  1. Faut pas rêver un, il n’y aura pas +16% d’entrés atelier.

    Je suis dépanneur et la logique des gens c’est la voiture roule et on a l’assistance 0 kms donc pas de soucis, pas besoin de visite au garage.

    Du coup, on ramasse de vraies épaves ambulantes mais les gens ne sont pas concernés; c’est normal je dois partir en vacance coûte que coûte.

    Bon, certains se prennent la douche froide avec l’assistance quand ils ont la réponse, on vous ramène chez vous et c’est fini pour vos vacances…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction