FFC-Réparateurs et FNAA préparent une «réunion d’explication» prévue le 2 septembre avec le BCA. Au menu : les pressions économiques croissantes que le réseau d'experts fait unilatéralement peser sur les réparateurs. En filigrane : l’avenir du libre choix. Et le dossier, aussi fondamental qu’oublié, de l’indépendance mourante de l’expert…
Le 11 août dernier, le fonds d’investissement américain Blackstone a racheté à Weinberg Capital Partners ses parts dans Alliance Automotive, propriétaire de Groupauto, Precisium, Partner’s, Gef’Auto et TPA. De quoi sanctionner positivement la croissance d’un groupement qui n’a fait que prendre de l’ampleur sous la présidence de Jean-Jacques Lafont et l’actionnariat de Serge Weinberg au cours de ces dernières années.
Cette fois, c'est Pacifica qui est à l'honneur en refusant de rembourser un carrossier au motif... que la cliente automobiliste a choisi un autre expert que celui désigné par l'assureur, en l’occurrence un émissaire de BCA Expertise ! Une preuve de plus que l'indépendance de l'expert comme du réparateur —et leur libre choix comme leur libre arbitre— sont pour le moins remis en question ?
Alors que certaines plates-formes de gestion de sinistres « dédommagent » tout de même le fameux service à domicile qu’elles exigent de « leur » réseau de réparateurs, d’autres, comme Elexia, exigent purement et simplement que les carrossiers l’exécutent gratuitement. En échange, bien sûr, d’une augmentation de leur volume d’entrées-atelier. Si le SAD gratuit n’a rien d’une légende urbaine, cela va tout de même mieux en le montrant. Et en le prouvant, document à l’appui…
De plus en plus d’entreprises de réparation adopteraient le code APE 4532Z au lieu des classiques 4520A ou B. Le nombre d'adeptes a effectivement progressé de 14% entre 2010 et 2012, plus de deux fois plus vite que les autres et que pendant les années 2007 à 2009. Pourquoi ? Peut-être parce qu’ainsi identifiés, ils peuvent s’approvisionner… auprès des plateformes à de meilleures conditions d’achat de pièces. Des MRA ont certes franchi le pas. Les auto-entrepreneurs aussi. Et d'autres ?
Le 20 août, l’ANEA (Alliance Nationale des Experts en Automobile) s’est fendue d’une circulaire qui part bille en tête à l’assaut des pratiques d’AXA et notamment du traitement particulier que l’assureur réserve à BCA Expertise! L’ANEA à une sacrée pêche au réveil…