Piquet de grève devant Yakarouler ! Tout le personnel a cessé son activité depuis vendredi 14 mars pour réclamer –chose rare– le retour aux commandes de l’entreprise de son fondateur et patron. Evincé par l’actionnaire majoritaire, le fonds d’investissement Serena Capital, Yann Gyssels en a même attenté à sa vie et se trouve actuellement à l’hôpital. Employés, actionnaire minoritaires et même quelques fournisseurs ont donc formé un front commun.
Les possibles complaisances de centres de contrôle technique évoquées dans notre article paru la semaine dernière se sont avérées un joli pavé dans la mare… Outre vos réactions en effet, le CNPA a récemment diffusé un communiqué de presse pour défendre l’écrasante majorité des contrôleurs qui font consciencieusement leur métier, dans le respect des règles édictée. On attend avec impatience la réponse du ministère, qui nous a promis de nous répondre…
C'est un étonnant et culotté pavé dans la mare que vient de lancer Yakarouler. Fort de son vivier de 1 100 garages partenaires, le site va y recruter des garages premium qui accueilleront... des consommateurs-internautes en formation ! Dingue ? Voire : le site compte séduire ainsi un flux de clients complémentaires. Et des clients nouveaux pour tout le monde. Yakarouler sort ainsi du terrain de chasse naturel et en voie de saturation des sites de vente en ligne (do iteurs, blackeurs) ; le réparateur peut bénéficier quant à lui d'un argument inédit s'il fonctionne :  la preuve par l'exemple de la nécessaire technicité de son geste pro...
Cette fois, c’est fait : Nobilas a mis sa menace de procès à exécution. Mardi matin, un huissier s’est présenté à la porte de notre rédaction pour nous remettre cette citation directe à comparaître, le 7 février prochain à 13h30, devant le tribunal correctionnel de Paris. La plateforme de gestion de sinistres nous prête un très estimable impact médiatique pour vouloir nous réclamer… 152 500 euros !