Actualités Formation

Le Garac transforme une Renault Zoe pour les pompiers du 95

Les élèves des classes terminales Bac Pro Construction et Réparation des carrosseries ont transformé une Renault Zoe en un outil pédagogique à destination des pompiers du Val-d’Oise (95). Grâce à cela, les hommes du feu vont pouvoir se former et améliorer les procédures à respecter suite à l’accident d’un véhicule électrique.

Face à un parc de véhicules électriques qui s’accroît, les sapeurs-pompiers doivent être formés pour intervenir en toute sécurité lors d’un accident. Ils ont donc demandé le concours du Garac sur la base d’un cahier des charges précis afin de transformer un véhicule. Les élèves des terminales Bac Pro Construction et Réparation des Carrosseries se sont attelés à la tâche.

Pour cela, ils ont hiérarchisé les difficultés à contourner, ce qui a permis de rendre visible la batterie de traction, le tunnel de passage des câbles 400V et faire apparaître les différents renforts du véhicule : pavillon, montant, portières, habitacle. Ils ont aussi permis la découverte de la barre de renfort du tableau de bord, le calculateur et les zones de renfort sous console et dispositifs de sous marinage. Ils ont enfin mis en évidence les prétensionneurs, les éléments pyrotechniques et les différents capteurs des airbags conducteur et passager.

Faire évoluer les formations destinées aux pompiers

Pour réaliser cet outil pédagogique, le choix s’est porté sur une Renault Zoe car c’est l’un des véhicules électriques parmi les plus vendus en France, avec 18 817 unités et 44 % des immatriculations en 2019 (+10 % par rapport à 2018). Les clés cette Zoe spéciale pompiers ont été remises le 12 novembre 2020 par Laurent Roux, en présence des élèves et professeurs, au Contrôleur Général Marc Vermeulen, directeur du SDIS du Val-d’Oise, accompagné du lieutenant-colonel Le Meur, du Capitaine Devantoy et de l’adjudant Boursier, initiateur du projet.

« Faire évoluer les formations en les maintenant au plus près du parc automobile roulant est une contrainte constante des sapeurs-pompiers et tout particulièrement de leur école de formation, rappelle le Garac. Or, d’après les assureurs, 42 374 voitures électriques particulières ont été vendues en 2019 (+38 % par rapport à 2018 selon le baromètre de l’Avere-France). Les véhicules électriques avec leur batterie peuvent présenter un danger réel en cas d’interventions d’urgence pour les intervenants comme pour les victimes ».

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction