Actualités Evénement

Gros succès pour la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité

Malgré un contexte de Covid-19 pesant, la branche des services de l’automobile et de la mobilité s’est largement mobilisée en faveur de la promotion de ses métiers. Et le succès était au rendez-vous.

Pendant les 8 jours qu’a duré la Semaine, plus de 200 lieux de formations et entreprises ont participé à cette 6ème édition qui a rencontré le succès malgré la pandémie. Plus de 450 événements ont été organisés, dont 200 digitaux. Grâce à cela, plusieurs millions de jeunes en phase d’orientation, et leurs familles, qui ont pu découvrir et s’informer. « Le succès de cette nouvelle édition de la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité repose sur l’engagement fort des acteurs du secteur. Nous sommes très fiers d’avoir pu, dans un contexte sanitaire si difficile, faire découvrir des métiers d’avenir », déclare Stéphane Rivière, Président de l’ANFA.

Pour toucher le public, un plan média, construit autour du slogan « Écouter sa passion est une force », a été mis en place, relayé aussi sur les réseaux sociaux. Au bout du compte, 260 000 visiteurs ont consulté le site dédié et 220 publications sur Facebook et Instagram ont touché 2,4 millions d’utilisateurs, déclenchant plus de 70 000 interactions. De son côté, le spot télévision a été vu 1,2 millions de fois sur la chaine YouTube Métiers Services Auto. Enfin, le partenariat avec Doc Jazy a porté ses fruits, puisque les deux vidéos produites ont été vues 2,5 millions de fois, dont la première, diffusée le mercredi 20 janvier, a été classée première tendance YouTube.

Grâce à cette semaine, les jeunes ont eu aussi l’opportunité de rencontrer des professionnels lors de job datings. « Les entreprises se mobilisent, car la formation des talents est essentielle pour recruter des personnels qualifiés. Et cela fonctionne ! », remarque Bernard Guyot, vice-président de l’ANFA. Et l’avenir proche semble assuré, car « nous avons à ce jour 64 709 jeunes en formation initiale dans les domaines spécifiques de la branche, incluant 33 627 jeunes en alternance (dont 31 541 en contrat d’apprentissage, et 2 086 en contrat de professionnalisation), et 31 082 lycéens », conclut Philippe Le Gall, responsable projets au sein de l’Observatoire des métiers des services de l’automobile.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar