Actualités Communication

Feu Vert : pas de congé « chabbatique » pour l’iconique Ramsès!

Changer dans la continuité, c’est l’esprit de la nouvelle campagne virale de Feu Vert destinée à remplacer le chat-mascotte, démissionnaire après 15 ans à servir l’image du réseau de centres auto. Car déjà, on devine que de la hyène, du requin ou du paon présélectionnés pour lui succéder, c’est le chat qui va devoir rempiler pour vanter les nouveaux services et la nouvelle image de la marque…

Depuis quelques temps, Feu Vert a lancé une grande campagne destinée ni plus ni moins à… remplacer Ramsès, le chat iconique de la marque. Légèrement blasé d’avoir passé tant de temps à vanter les mérites du réseau de centres auto, le félin exposait, dans la vidéo virale ci-dessus, son souhait de passer à autre chose, de prendre un « congé chabbatique » bien mérité.

Un bien improbable casting

S’est donc ensuivie une stratégie de recrutement d’un nouvel animal fétiche, largement communiquée jusqu’à inviter grand public comme membres du réseau Feu Vert à choisir son successeur dans une très incertaine shortlist composée d’un requin, d’une hyène ou d’un paon.

Si cet improbable podium laissait en soi deviner que le chat préparait une fausse sortie, « beaucoup de gens -et même dans le réseau- ont cru un temps à ce projet », s’amuse Gilles Pont, responsable marketing crosscanal de l’enseigne. De ce vote en ligne sur le site Feu Vert, c’est au final le paon, le moins malin du trio mais aussi le moins antipathique, qui se détachait encore légèrement hier. Mais par défaut bien sûr.

Si l’ambiguïté a été soigneusement entretenue, c’était évidemment pour passer, à l’occasion du dialogue démissionnaire avec le chat, quelques messages de modernité sur le déploiement du 2 roues, de l’électrique et de nouveaux services qui pourtant, ne semblaient pas relancer la motivation du blanc Ramsès. Même le rafraichissement concomitant du logo « qui n’avait pas changé depuis 1995 », rappelle G. Pont, ne l’impressionnait plus…

Rien ne remplace l’expert

Le deuxième volet de la campagne orchestrée par l’agence Buzzman vient donc débuter, à savoir le casting pour évaluer les trois successeurs putatifs du felin malin.

Entretien d’embauche n°1 totalement raté par la hyène qui, rieuse et surtout moqueuse, a totalement réfuté le texte qu’elle devait lire sur la révision FeuVert à -35 %. Ce qui fait dire en conclusion à Ramsès : « eh ben… Je comprends pourquoi ils veulent me garder comme mascotte ».

En attendant que les castings du requin et du paon achèvent de convaincre la mascotte historique que sa place demeure chez Feu Vert, la nouvelle baseline de la marque qui ponctue la prestation de la hyène annonce d’ores et déjà une prolongation de contrat pour Ramsès : la “patte de l’expert” cède désormais la place à “rien ne remplace l’expert”…

5 commentaires concernant “Feu Vert : pas de congé « chabbatique » pour l’iconique Ramsès!”

  1. Avatar Jean-Pierre Chaligné / 25 avril 2021 á 22 h 57 min / Répondre

    Je trouve cette campagne absolument géniale et drôle en plus. On se doute que Ramses va sûrement rester mais quoi de mieux pour lui redonner de la valeur que cet improbable casting de dingue. Bravo et merci. Vive feu vert.

  2. Super coup de pub au contraire! Pdt que vous en parlez , même pour critiquer, le boulot a été fait… !
    On parle de Feu Vert… CQFD

  3. Il faut garder le chat, il est vraiment trop beau, c’est la perfection même.

  4. Pitoyable campagne de pub…
    C’est complètement raté et c’est se moquer des clients.

  5. Puisque le chat s’en va, remplacez-le par une souris

    Note de la rédaction: …une souris verte, bien sûr! Transmis à Feu Vert 😉

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar