Contrôle technique : un bilan positif pour 2013

L’UTAC-OTC vient de publier le bilan annuel du contrôle technique. Le nombre de contre-visites apparaît en baisse, quelle que soit la fonction envisagée.

contrle technique_net

En 2013, les 6 130 centres de contrôle technique (comptabilisés au 31 décembre dernier) ont réalisé quelque 23 255 858 contrôles en France. Parmi ces contrôles, les véhicules soumis à réglementation spécifique, les véhicules particuliers, les véhicules utilitaires légers et les véhicules de collection représentent 18 801181 visites techniques périodiques.

Parmi elles, 16 206 632 visites ont concerné les VP, 2 463 910 des VUL, 111 674 des véhicules soumis à réglementation spécifique et 18 965 des véhicules de collection. Selon le rapport annuel de l’UTAC-OTC, le nombre de visites périodiques a enregistré une hausse de 3,22% par rapport à 2012.

Un parc globalement mieux entretenu
La part de VP n’ayant présenté aucun défaut élémentaire a atteint 13,23%. Un point positif donc, car il était de 12,30% un an plus tôt. En revanche, la part de VUL ne présentant aucun défaut élémentaire affiche une légère baisse : elle a été de 6,24% contre 6,54% en 2012…

En ce qui concerne les défauts soumis à l’obligation de contre-visite, pour les véhicules particuliers et les VUL, sur 18 670 542 visites techniques périodiques, 3 664 465 soit 19,63% sont déclarées non-conformes. Le taux de prescription de contre-visites pour les véhicules particuliers est en diminution par rapport à 2012. Il s’établit à 19,05% en 2013 alors qu’il était de 20,40% en 2012. Pour les VUL, là encore, le taux de prescription de contre-visites affiche une baisse par rapport à 2012 : il s’est en effet établi à 23,41% en 2013 contre 24,54% en 2012.

Dans le détail des 11 fonctions inspectées sur les véhicules, si la hiérarchie reste la même quant aux motifs de prescription à contre-visite, le taux de non-conformité est partout en baisse. Ainsi par exemple, la fonction liaison au sol a représenté 9,79% des contre-visites en 2013 ; elle représentait 10,21% un an plus tôt. La fonction éclairage et signalisation a concerné 8,94% des motifs de contre-visite, contre 9,72% en 2012. La fonction freinage a quant à elle représenté 5,75% des contre-visites, contre 6,18% en 2012…

1 commentaire concernant “Contrôle technique : un bilan positif pour 2013”

  1. Le nombre croissant d’ouvertures de centres entraîne de ce fait ceux-ci dans de grosses difficultés financières et a sans aucun doute un impact indiscutable sur la diminution des contre-visites afin de pouvoir survivre.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur