Fog: après le brouillard, l’éclaircie…

Bousculé par la crise («voir «Fog: laissez-le vivre!»), le fabricant français d’équipement de garage poursuit son chemin vers une très probable reprise: en redressement judiciaire depuis le 13 mai, l’entreprise est, comme prévu, convoitée par des repreneurs qui attendaient le bon moment et qui se font maintenant connaître auprès de l’administrateur judiciaire.

fog_automotive_logo_620

Qui sont-ils? Confidentiel, confie une source proche du dossier. Les rumeurs sur Fog qui couraient dans les allées d’Autopromotec étaient à la fois trop nombreuses et trop contradictoires pour être rappelées ici.
Mais une chose est certaine: ces postulants sont en train de constituer leurs dossiers de proposition. Il faudra probablement plusieurs semaines encore avant qu’un heureux gagnantne soit désigné. Ce sera chose faite avant Equip Auto.
Mais en attendant, nous vous confirmons ce que nous vous annoncions le 18 mai dernier pour couper court à de très dangereuses informations erronées: il n’y a pas de cessation de paiement prononcée ou à l’horizon. L’entreprise de 250 salariés et de 50 millions d’€ de CA continue donc à fonctionner, à honorer ses commandes, ses livraisons et son après-vente en attendant de connaître son nouveau propriétaire. Et nous réitérons notre pari: Fog survivra, croyez-nous…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction