Pubs «compar’hatives»: Renault et Citroën mis en demeure par la Feda et la FNAA

Partagez

Après avoir vivement réagi aux récents spots TV et radio de Renault et Citroën dénigrant les réparateurs indépendants (Voir «Pubs comparatives ou pubs «compar’hatives»?»), la distribution et la réparation indépendantes viennent de mettre en demeure les deux constructeurs de faire cesser la diffusion des publicités incriminées…

C’est Olivier Roux, le patron de l’ AD, qui l’a révélé en marge de sa première sortie devant la presse (voir « AD: nouveau patron, nouvelle stratégie« ) : la Feda (conjointement avec la FNAA), vient de réagir contre les publicités TV et radio de Renault et Citroën mettant en scène depuis le mois dernier des réparateurs indépendants particulièrement benêts (voir «Les pubs de la discorde»).

Dans un courrier de début novembre, les deux organisations professionnelles ont ainsi mis en demeure les constructeurs concernés de faire cesser la diffusion de ces spots.

Renault et Citroën n’ont pas encore réagi. Si les deux organisations confirment leur action, elles restent discrètes sur la teneur exacte de leur argumentation. Mais cette mise en demeure semble confirmer que leur conviction d’avoir affaire à une communication dénigrante est maintenant étayée juridiquement…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*