Pubs « compar’hatives »: Renault condamné en référé!

« Cette outrance dans la présentation de l’incompétence professionnelle de tout réparateur ou centre d’entretien autre que celui appartenant au réseau Renault caractérise un trouble illicite suffisant pour permettre au juge des référés (…) d’ordonner la cessation (…) des publicités litigieuses et ainsi mettre fin au désordre« . C’est en ces termes que le tribunal de grande instance de Nanterre vient de condamner -dans un référé qu’il a fallu attendre 3 mois (!) – le constructeur Renault.

Satisfaction des indépendants
Il est ainsi sommé depuis le 1er février de ne peut plus mettre en scène, dans ses spots de pub télé, deux réparateurs benêts incapables de reconnaître une carte de démarrage ou de retrouver un frein à main électrique. D’ailleurs, les vidéos disponibles sur You Tube que nous avions relayées dans un article sur le sujet ne sont plus accessibles: elle sont maintenant remplacées par la mention « l’utilisateur a supprimé cette vidéo » (voir « les spots de la discorde« , puis cliquez sur les deux premières vidéos de l’article). C’est étonnant en soi: ces vidéos semblaient à l’époque avoir été mises en ligne par des « particuliers ». Marketing « viral », quand tu nous tiens…
C’est bien sûr une évidente satisfaction pour Gérard Polo, président de la FNAA et pour Michel Vilatte, président de la FEDA, qui avaient rapidement réagi pour dénoncer ces campagnes jugées quasiment diffamatoires (voir le communiqué conjoint FNAA/FEDA). « Les deux fédérations espèrent qu’avec cette décision, les relations entre les acteurs de la filière automobile se rétabliront sur la base d’un respect mutuel », conclut leur communiqué.
On ne sait pas encore si Renault compte faire appel de la décision. En tout cas, la diffusion des spots en question s’était faite rare ces dernières semaines…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction