C’est fait: Fog va revivre avec Sopartex / Auto-Contact!

Hier en fin d’après-midi, le tribunal de Commerce de Paris a confirmé la reprise de Fog Automotive Production SA et de Fog Automotive Distribution SA par la société L’Auto-Contact SAS qui détient Sopartex. Cette fois, c’est donc sûr et certain : le fabricant de matériel de garage va pouvoir se réinventer un destin.

Fog est repris par l'Auto-Contact SAS qui détient Sopartex

Le tribunal de Commerce de Paris vient de remettre Fog Automotive entre les mains d’un repreneur solide (L’Auto-Contact SAS), aux synergies évidentes avec sa filiale Sopartex… et aux moyens financiers suffisamment conséquents (voir nos récents articles sur le sujet). De quoi rassurer enfin et définitivement les fournisseurs et les clients que le fabricant de matériel de garage a parfois malmenés ces dernières années (voir tous nos articles sur Fog).

C’est Frédéric Vauchel-Durel, le président de L’Auto-Contact SAS qui devient président de la Société Nouvelle Fog Automotive SAS. La direction générale est confiée à Benoît de Maynadier, qui cumule une solide expérience chez plusieurs équipementiers (Philips, Osram, Denso) et en distribution (Ouest Injection).

D’ici quelques mois, l’entreprise devrait déménager, expliquait récemment nos confrères de La République Du Centre. Les 15 000 m2 de Briare (45) sont devenus trop grands pour les 65 personnes qui n’en occupent plus que 3 000 m2, pendant que les 40 000 € de loyer mensuel pèsent trop lourd sur la structure et ses quelque 9 millions d’euros de CA. L’entreprise devrait toutefois rester localisée dans la région.

 

3 commentaires concernant “C’est fait: Fog va revivre avec Sopartex / Auto-Contact!”

  1. Ancien salarié n’ayant vécu que la période 2009-2013, je suis heureux que les quelques ex-collègues survivants de cette période difficile puissent se construire un nouvel avenir. Bonne Chance à eux.

  2. FOG UNE BANDE DES VOLEURS

  3. On ne peut souhaiter que beaucoup de réussite à cette nouvelle direction pour rétablir Fog à la position qui devrait être la sienne eu égard à la qualité de ses équipes et de ses produits. Position perdue à force de ne pas vouloir lui donner les moyens financiers d’exprimer tout ce potentiel. Sopartex aurait dû arriver dès 2009: les salariés et les clients s’en seraient sorti grandis.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction