PL : Continental VDO fait du chronotachygraphe une vraie plateforme télématique

Il a sa place dans la plupart des véhicules de transport poids lourd aujourd’hui et pourtant, il renferme des possibilités encore peu exploitées. « Il », c’est le chronotachygraphe, sur lequel Continental VDO mise très fort afin de développer de nouvelles fonctionnalités télématiques et de nouveaux services de gestion de flotte.

VDO_DTCO-Apps_300dpi_RGB

Le chronotachygraphe DTCO et les smartphones équipés des applications VDO peuvent communiquer grâce au petit DTCO SmartLink

Continental VDO était prêt, mais n’attendait que les décisions de l’Union Européenne pour amener la technologie du chronotachygraphe vers d’autres horizons. Le règlement 165/2014 de l’UE, mis en place cette année, préconise pour tous les futurs chronotachygraphes numériques trois nouvelles fonctions : une interface ITS (Intelligent Transport Systems), une interface DSRC (Dedicated Short Range Communication, pour les communications à courte portée) et une intégration GNSS (Global Navigation Satellite System, un système de positionnement par satellite).

Pourquoi ? Pour que les chronotachygraphes numériques puissent transmettre des données définies aux autorités chargées des contrôles routiers, en leur communiquant à distance les informations de la carte Conducteur. Mais aussi pour que les chauffeurs ne perdent plus de temps à prouver leur respect des temps de conduite et de repos. Deux paramètres qui devraient améliorer considérablement la fluidité du trafic. Les données ITS transmises entre le chronotachygraphe et les applications externes permettront également d’améliorer le remplissage des zones de stationnement dédiées aux poids lourds.

L’avenir de la gestion de flotte ?

Relié au smartphone via un DTCO SmartLink, le chronotachygraphe DTCO augmente encore sa capacité de transmission de données et de communication et VDO compte bien s’en servir afin de faciliter le travail des gestionnaires de flottes. La filiale de Continental a donc élargi les services de son portail TIS-Web, avec notamment l’application TIS-Web Fleet, permettant la communication directe et intégrée entre conducteurs et gestionnaires de flotte, en faisant passer en priorité les informations importantes à partir de listes de contrôle prédéfinies. Les rapports relatifs à la gestion du conducteur et du véhicule sont transmis, via l’application, vers le portail TIS-Web et affichés sur TIS-Web Communicator.

Le gestionnaire peut ainsi constater si le véhicule remplit les conditions nécessaires pour rouler et, dans le cas où un défaut était constaté, « de planifier à l’avance les interventions à effectuer sur le PL avant même qu’il ne démarre la tournée », selon Lutz Scholten, directeur du segment Tachographs, Telematics and Services chez Continental. TIS-Web Communicator permet de garder un contact permanent avec l’ensemble de la flotte et d’afficher, en temps réel, toutes les informations importantes sur le portail.

Mieux gérer son temps de travail

Au rayon des autres applications inédites chez VDO, TIS-Web Mapping permet d’afficher la position des camions en temps réel également, à condition d’être équipés d’un chronotachygraphe numérique VDO version 1.3 ou plus, doté d’un DTCO SmartLink. Celui-ci transmet les données concernant le temps de conduite du conducteur, le taux de chargement du véhicule et transmettre facilement des photos prises de leur smartphone.

Les chauffeurs dont le camion dispose d’un chronotachygraphe DTCO 2.0a peuvent organiser leurs temps de conduite et de repos de manière optimale. L’application VDO Counter permet même au chauffeur de connaître le temps de conduite qui lui reste à la minute près.

VDO_TIS_Web_300dpi_RGB

Le gestionnaire de flotte peut être en contact avec tous ses chauffeurs et connaître leurs positions en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Journaliste par vocation, diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ) de Paris en 2010, il fait ses armes dans la presse quotidienne régionale et nationale avant de s'orienter vers la presse automobile, d'abord grand public puis professionnelle.

Intéressé depuis tout petit par l'auto, il est spécialisé dans l'actualité du secteur de la réparation-collision et dans les réseaux de garages sous enseignes multimarques.

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com