Main d’oeuvre: le MRA est 33% moins cher que le RA1

Ces chiffres, issus d’une étude annuelle du Gipa (voir tableau ci-dessous), sont révélateurs du positionnement des différents canaux de réparation par rapport au taux de main d’œuvre des concessionnaires (RA1). Constat logique aux deux extrêmes: le réparateur indépendant (MRA indépendant) est le plus éloigné du tarif moyen du RA1 (47€, soit -32,9%), alors que l’agent (RA2) en est le plus proche avec 58€ l’heure en moyenne («seulement» -17,1%).

53€ chez le MRA sous enseigne «grossiste»
Rien de surprenant non plus à voir le «MRA constructeur» moyen (les Motrio, Eurorepar et Motorcraft), arriver en bonne place (3ème position). Comme ils sont historiquement constitués en large part d’anciens agents Renault, Citroën et même d’agents Ford disposant du double panneau, il est donc normal qu’ils affichent des taux horaires assez proches de ceux du RA2.
La bonne surprise réside dans les 53€ atteints en moyenne par les MRA sous enseigne «grossiste» (Garage AD, Precisium, etc.).

Les «modernes» trop bas?
Mais si les enseignes des groupements traditionnels permettent donc apparemment aux MRA de valoriser assez correctement leur taux horaire, il n’en est pas de même pour celles des centres-auto, spécialistes et pneumaticiens. Car ces derniers plafonnent entre 48 et 50€. Le centre-auto est ainsi à -31,5% sous le taux moyen du concessionnaire, en avant-dernière position devant le MRA indépendant!
Certes, les centres-auto amortissent leurs employés d’atelier sur un plus grand nombre d’ordres de réparation. Mais si leur offensive sur la «révision constructeur» fonctionne bien, il y a donc fort à parier qu’ils en profiteront pour revaloriser leurs faibles taux de MO.

Personne en-dessous de 30€
Quant à la lanterne rouge que constituent les MRA indépendants, ils pourraient légitimement remonter vers les 40€ sans trop risquer de choquer leurs clients habituels. Du moins quand l’environnement concurrentiel local le permet: car si des RA1 de marques premium affichent un taux maximum de 135€ dans certaines grandes villes, on en trouve aussi à l’opposé qui descendent, dans des régions moins hospitalières et avec des marques moins «valorisables», jusqu’à 37€ seulement! Soit très près des minima constatés par l’étude du Gipa: personne ne semble en effet pouvoir descendre en-deçà des 30€…

les différents taux de main d’œuvre
dans les canaux de réparation (2009)

Canaux
Taux
Moyen de
MO (TTC)
Variation
par rapport
au RA1 (%)
RA1
70 €
RA2
58 €
-17,1%

MRA constructeur

54 €
-22,9%

MRA sous enseigne

53 €
-24,3%

Réparateur rapide

50 €
-28,6%
Pneumaticien
50 €
-28,6%
Centre-auto
48 €
-31,4%

MRA Indépendant

47 €
-32,9%

Source: Gipa

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction