ElecTruckCity: 20 G-Truck deviennent RA2 et distributeurs de pièces d’origine!

«L’électrique est bien là; mais c’est d’abord une évolution et non une révolution», soulignait Jean Margerie (photo ci-dessus), chargé du développement stratégique et du réseau d’Electruckcity lors du forum sur le véhicule électrique organisé par GAU dans le cadre de son «Rendez-Vous 2010» (voir « Véhicule électrique: les réparateurs sont dans le coup« ).
En raison du développement de l’activité de son entreprise et de l’exploitation annoncée de véhicules Electruckcity dans une vingtaine de villes françaises, «d’ici à la fin de l’année, 20 G-Truck (NDLR: distributeurs-stockistes PL de GAU), seront représentants de notre marque», précisait-il alors.

Une vraie révolution!
Et il s’agit là d’une authentique révolution passée sur le moment totalement inaperçue, même du groupement et du constructeur eux-mêmes: car ces 20 G-Truck vont distribuer, ni plus ni moins, de la pièce d’origine!
«Pour l’après-vente, Electruckcity avait besoin de notre réseau pour assurer la proximité de ses pièces; nous avons donc signé avec le constructeur un contrat de distributeur officiel de pièces de rechange», confirme Jean-François Bernard, directeur des réseaux PL de GAU (photo ci-contre). Mieux: «Les 20 G-Truck concernés signent également un contrat de réparateurs agréés (RA2)», ajoute-t-il!
Et pourquoi pas RA1 (concessionnaire VN)? «D’abord parce que ce n’est pas notre métier et surtout parce que, de toute façon, la législation nous interdit d’être à la fois centre chronotachygraphe et RA1».

Encore un tabou qui tombe
Certes, il s’agit là d’un « petit » constructeur et d’un « petit » réseau de 20 points de distribution PR et de réparation, dans l’univers particulièrement pragmatique du PL qui privilégie le service sur le conformisme. Mais sur le fond, il s’agit d’un indiscutable précédent: pour la première fois, un réseau d’indépendants accède en France à la noblesse de la pièce et de la prestation constructeur. Encore un tabou qui tombe…
«Je vous invite à vous former et à vous équiper pour attirer ces nouveaux clients. Si nous sommes aussi dynamiques sur l’électrique que sur le Diesel, nous avons un bel avenir devant nous», complétait Eric Girot, DG de GAU, à l’attention des réparateurs et distributeurs présents au forum…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction