Feu Vert: pub révisée sur la révision constructeur…

Le chat taquin de Feu Vert continue de griffer la couenne sensible des constructeurs: il est de retour dans un spot où il vient chahuter lui aussi la «révision constructeur», étude à l’appui… mais sans cette fois citer aucun des réseaux constructeurs audités ni le pourcentage moyen de -30% revendiqué par l’étude en question.

Si cette fois le consommateur n’a pas encore compris qu’il y a une alternative à la révision constructeur, pendant ou après la garantie, c’est qu’il vit sans télé, sans radio et sans ami. Feu Vert vient d’ajouter son spot télé à la vaste campagne coordonnée des Midas, Speedy et autres réseaux traditionnels. Toujours avec cette « signature » humoristico-agaçante pour les réseaux constructeurs.

Prudence…

Mais s’ils sont encore bel et bien visés, les réseaux constructeurs le sont cette fois plus prudemment. Visiblement, Feu Vert n’oublie pas son procès en cours avec Renault (voir «Renault assigne, mais Feu Vert persiste et signe…»). Du coup, le chat se garde bien de citer le gain moyen de 30% constaté par l’étude commandée à GFK: il annonce seulement que la révision sera «bien moins chère que chez tûûûûûût»…
Cette précision chiffrée est disponible dans le contenu de l’étude comparative, qui entre logiquement dans plus de détails, notamment sur sa méthodologie. Ainsi, elle s’appuie sur une «sélection de 12 véhicules parmi les plus représentatifs du parc automobile en France et correspondant à des modèles de 6 marques de constructeurs différents»… Mais on n’en saura pas plus: l’étude ne cite aucun de ces 6 réseaux constructeurs concernés par une vague de 1200 appels téléphoniques, ni une seule des marques auto ainsi « visitées ».
Télecharger l’étude Feu Vert

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction