Mercedes-Benz Vans sacrément dynamique

Partagez

Harry Salamon, directeur général véhicules utilitaires de Mercedes-Benz Vans France, a présenté le bilan 2014 et les perspectives 2015 de son secteur. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Vans est sacrément dynamique.

MERCEDES BENZ VNS - Harry Salamon

Harry Salamon, directeur général véhicules utilitaires de Mercedes-Benz Vans France.

L’année passée aura donc été marquée «par un marché des véhicules utilitaires légers historiquement bas, volatile et étale, atteignant 308 564 véhicules contre 308 923 en 2013», soit -0,1%, mais heureusement soutenu par le segment S2 (+6,7%) face au recul du segment S1 (-2,9%) et du segment S3 (-0,6%). Dans cette conjoncture difficile, Mercedes-Benz Vans a tiré son épingle du jeu grâce à la disponibilité du nouveau Sprinter et à la bonne tenue du Vito d’ancienne génération. De son côté, le Citan n’a pas démérité. Au final, les résultats annoncés par Mercedes-Benz Vans sont les suivants :

Immatriculations
France*
2013 2014 PdM
2014
Citan 1 931 1 747 1,3%
Vito/Classe V 6 268 6 331 9,1%
Sprinter 10 240 10 478 10,4%
Total 18 439 18 556 6%
Marché S1+S2+S3 308 923 308 564

*avec Combis

Ainsi, avec au total 18 556 immatriculations en 2014, Mercedes-Benz Vans progresse de 0,6%. Côté occasions, la marque à réalisé 2 265 opérations en 2014 contre 2 569 en 2013, dont 60% dans le réseau captif. Enfin, Harry Salamon précise que sur le marché de l’après-vente, le chiffre d’affaires net de la pièce de rechange représente 92,7 M€, soit 1,1% de mieux qu’en 2013. Le taux de fidélité au réseau est de 45%. Du reste, à ce sujet, «je n’exclus pas du tout les réseaux indépendants dans cette démarche. Il suffit de prendre un abonnement et l’on a accès à toutes les informations. Si je pense que le réseau Mercedes est le plus apte à réparer nos véhicules, les indépendants restent des compléments indispensables», assure H. Salamon.

Gammes au complet

En ce qui concerne les perspectives 2015, le DG «table sur une activité Vans dynamique» avec la totalité de ses gammes de VUL entièrement renouvelées, permettant ainsi de répondre à la quasi-totalité des besoins des clients. Par ailleurs, pour les aspects particuliers, les clients peuvent faire appel à l’un des carrossiers agréés «Van Partner» qui peut proposer des solutions sur mesure. Sur le plan des ventes, si une première expérience concluante a été réalisée en 2014 sur Internet avec le site Ventre-privée.com, Harry Salamon précise qu’il ne «veut pas mettre le canal digital en concurrence avec le canal physique. Le concessionnaire doit conserver sa rémunération». Il est donc parfaitement possible d’amorcer par le canal digital avant la prise de relais du canal physique.

Côté service, Mercedes-Benz Vans mise aussi sur des offres comme ce «projet un peu fou emprunté au Monde du luxe». Il s’agit de la «Conciergerie». Elle concerne actuellement 10 000 abonnés dont 500 clients véhicules utilitaires. L’idée est de proposer des services allant de la réservation de restaurant à la place de spectacle, en passant par les formalités pour les visas ou les démarches administratives, la réservation d’hôtel ou l’organisation d’un repas d’affaire, etc. «Peut-être qu’un jour ce contrat sera offert», réfléchit à haute voix H. Salamon.

Mobilité totale

Il y a un autre projet qui tient à cœur aussi au DG de Vans. «Pour le moment, il est défini au niveau de Paris et de l’Île-de-France. Nous savons que nous essuierons des plâtres, mais c’est normal car nous sommes précurseurs. Il s’agit de la “Mobilité Totale” qui sera proposée dans le cadre d’un contrat de service. C’est en test dans la filiale de Wissous depuis le 1er février 2015». En fait, la Mobilité Totale permet de remplacer un véhicule en panne dans l’heure qui suit. Il s’agit donc d’une promesse de réparation rapide avec le prêt d’un véhicule pour les professionnels. Le temps maximal d’immobilisation du véhicule en panne ne devrait pas excéder de 3 à 5 jours (si week-end). Ainsi, en cas d’appel, le professionnel verra son véhicule remplacé sur le lieu de panne, lui permettant de continuer quasi immédiatement son activité, Mercedes-Benz Vans se chargeant du reste.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur Mercedes-Benz Vans, notamment sur le choix du Diesel Euro 6 plutôt que sur l’électrique, le e-shop pro, le MobilityVan, l’assurance Mercedes-Benz, l’extension de Garantie pour les VUL du label VO Used 1, le site mobile Used 1, et le pack maintenance VO pour les utilitaires de plus de quatre ans. Reste que la marque continue aussi l’expansion de son maillage national avec développement de nouveaux sites aux standards allégés, dénommés «Relais Services». Mercedes-Benz Vans devrait donc suivre sa bonne étoile en 2015.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*