Organisation d’atelier : la version 5.0 de MecaPlanning Manager arrive enfin

Patron de 3DSoft et créateur de MecaPlanning, Richard Bogatzky nous annonçait en février dernier l’arrivée prochaine de la version 5.0 du fameux outil d’organisation d’atelier. C’est désormais chose faite et il embarque une foultitude de nouvelles fonctionnalités ou d’améliorations de celles existantes.

mecaplanning_620

Ce n’est pas pour rien qu’elle a mis du temps à arriver. La version 5.0 de MecaPlanning Manager est pourtant bien là et, comme l’on pouvait s’y attendre de la part de 3DSoft, son créateur, elle avance une dose impressionnante de nouveautés et d’améliorations substantielles. Passons donc en revue, sans trop entrer dans les (nombreux) détails, les innovations que colporte cette nouvelle itération du célèbre outil d’organisation.

Evoquons d’abord les nouveautés pures, car MecaPlanning V 5.0 en regorge. A commencer par une inédite gestion des « multi-conducteurs ». Désormais, il s’avère aussi à l’aise pour différencier les différents conducteurs d’une même automobile au sein d’un couple ou d’une famille que pour identifier clairement les divers usagers d’un même véhicule si celui-ci fait partie d’une flotte. Fini, donc, le conducteur et le numéro de téléphones uniques : chaque véhicule peut à présent être attribué à plusieurs conducteurs, et leurs coordonnées être enregistrées.

Un tout frais “panier” d’interventions

Autre nouveauté de taille, mais qui n’éclipse pas pour autant l’ancien mode de fonctionnement : une segmentation des différentes interventions par “panier” . Parce que certaines prestations prennent le même temps et nécessitent la même technicité et la même procédure d’un véhicule à l’autre, MecaPlanning propose désormais des “paniers” d’interventions (forfait montage pneumatique + équilibrage, par exemple).

Au passage de la version 4.0 à la version 5.0, le professionnel pourra conserver les interventions déjà liées aux véhicules de ses clients et en faire de paniers ou créer de A à Z les paniers qu’il voudra. Mais il ne sera plus obligatoirement lié à l’arborescence classique « marques/modèles/interventions… » qui, selon l’aveu même de 3DSoft, s’avère de plus en plus « lourd à maintenir ». MecaPlanning propose également une nouvelle gestion des catégories d’interventions.

Un module “vente additionnelles”

Parce que MecaPlanning est un outil complet qui propose depuis longtemps de suivre la production de son atelier en détail et d’en analyser les performances de manière très fine et très détaillée, la version 5.0 propose maintenant de nouvelles vues d’analyse, disponibles par défaut mais aussi “créables” à l’envi. Ces vues d’analyse intègrent une nouvelle catégorie de données : les ventes additionnelles. Celles-ci bénéficient en effet, dans cette nouvelle itération, d’un module dédié.

« La vente additionnelle est un aspect de plus en plus important de l’après-vente. Il suppose une organisation impeccable et surtout des temps de réponses très courts, justifie d’ailleurs 3DSoft sur le site temporaire mis en ligne pour l’occasion. Nous nous sommes inspirés des modifications apportées pour le marché américain pour […] proposer un système simple et efficace. » On ne saurait, en effet, donner tort à l’éditeur de progiciels.

Lorsqu’il propose (ou envisage de proposer) à son client une prestation et/ou des pièces supplémentaires, pour cause d’usure constatée ou d’opportunité commerciale, le gestionnaire d’atelier peut ainsi avoir une idée du coût des pièces et de la main d’œuvre ainsi que du temps nécessaire à l’opération, et identifier aisément le montant supplémentaire que le client devra payer. Du moins, s’il accepte la prestation… En tout cas, 3DSoft n’a rien laissé au hasard puisque le module de ventes additionnelles propose au professionnel des vidéos pour l’aider et, surtout, une vidéo destinée à expliquer au client les travaux supplémentaire à effectuer. Le gestionnaire d’atelier peut même un lien web vers la vidéo à son client par e-mail !

Nouveaux portail de service et aide en ligne

Toujours plus exigeants en matière de services, les clients peuvent légitimement attendre de leur garagiste un large panel de propositions en la matière. Et cela tombe bien car 3DSoft a lié à cette V 5.0 de MecaPlanning un nouveau portail de services. Le professionnel peut donc paramétrer un atelier temporaire pour gérer une campagne de rappels ou des périodes promotionnelles, notamment pour les produits à forte saisonnalité comme le pneu hiver ou le filtre d’habitacle (et la climatisation en général).

Côté client, le garagiste peut afficher un portail sur lequel il pourra proposer des rendez-vous en ligne, avec confirmation automatique et rappel du rendez-vous par mail et SMS, et proposer également un suivi de production, afin que l’automobiliste puisse garder un œil sur la progression des travaux. La prise de rendez-vous s’avère d’ailleurs beaucoup plus rapide sur cette version améliorée. MecaPlanning 5.0 propose, en outre, un nouveau module d’aide en ligne, plus simple et plus ludique. De quoi vivre le travail à l’atelier de manière plus détendue.

3 commentaires concernant “Organisation d’atelier : la version 5.0 de MecaPlanning Manager arrive enfin”

  1. C’est bien vrai que mecaplanning est de loin le logiciel le plus sexy du marché. Nous n’avons en face que des mauvaises copies qui nous font perdre du temps. Ou des trucs compliqués qui se la pètent en disant qu’ils sont mieux qu’eux. Mais en fait mecaplanning est un OVNI dans notre métier. Tout le monde voudrait savoir comment ça marche vraiment sans rien comprendre au film… Moi j’en profite et je suis un réceptionnaire heureux et compétent grâce à lui.

  2. Avatar Etienne Marcant / 13 mai 2015 á 8 h 14 min / Répondre

    Responsable services et utilisateur depuis longtemps de Mecaplanning, je voudrai rebondir sur cet article qui encense cet outil et ce n’est que justice. Certains outils informatiques disponibles sur notre marché semblent promis à un brillant avenir et quelques fois peuvent à la longue décevoir par essoufflement. Ce n’est certainement pas le cas de Mecaplanning que j’utilise depuis 2008 et je m’étonne encore de son potentiel.
    Il ne se passe pas de mois sans une nouvelle fonction intégrée dans ce logiciel. J’ai reçu un mail de cette société qui annonce les nouveautés mises en place dans la version 5 et je suis allé passer du temps sur l’aide internet, je suis bluffé et vraiment impatient d’utiliser cette nouvelle version ! S’il existe une seule boîte dans l’automobile qui prend en compte les remarques des utilisateurs c’est bien l’éditeur de ce logiciel. Comme vous l’indiquez dans votre conclusion, notre job qui est quand même assez stressant, il devient beaucoup plus détendu avec ce logiciel.
    En plus, coté SAV, ils sont au top. Disponibles au téléphone, réactifs, j’ai toujours reçu une réponse à mes questions, soit immédiatement soit au pire dans la 1/2 journée… J’en connais beaucoup qui pourraient s’en inspirer !
    Quand quelque chose fonctionne bien, il faut en parler, les bonnes nouvelles ne sont pas légions…

  3. Même si les évolutions sont pertinentes, il est encore étonnant de constater que des sociétés se lance dans le DMS. Marché encombré, et mature, où les fonctionnalités sont déjà bien couvertes par les DMS en place chez les éditeurs, où les concentrations de distributeurs restent fortes. De plus et pour finir: on peut se poser la question de l’avenir du contenu fonctionnel du DMS dans les 2 ans qui viennent avec d’autres approches au niveau des S.I plus centralisées qui sont en phase de maturation autour des données clients au sein des grands constructeurs, et pure player du Web (GAFA)
    Affaire à suivre…..

    NdlR: Nous avons corrigé notre article: Mecaplanning n’est pas, comme nous l’avions initialement écrit un peu vite, un DMS. Il est autonome même s’il peut devenir une « brique » de DMS en tant qu’outil d’organisation d’atelier. Nous vous avons donc fait réagir à tort et nous nous en excusons. Et connaissant l’éditeur de Mecaplanning, nous ne pensons pas qu’il ait un jour pour ambition de devenir éditeur de DMS…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste diplômé du CFJ de Paris, Romain Thirion couvre l'actualité automobile depuis 2011, et s'est spécialisé dans l'après-vente en 2012.

Particulièrement intéressé par les problématiques de réparation-collision, il suit les péripéties du secteur de la carrosserie et de l'expertise avec attention. Par ailleurs, il se fait fort de couvrir l'actualité des enseignes de centres auto, de réparation rapide et de pneumaticiens.

Depuis 2017, il est également président de l'Association des journalistes techniques et économiques (AJTE).

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com